Microsoft – Skype : Bill Gates a soutenu le pacte

CloudRéseauxVoIP

Le président de Microsoft avoue que le prix pour acquérir Skype est fort. Il attend des surprises en combinant le logiciel de téléphonie sur Internet et la R&D de la firme de Redmond.

Gagnant-gagnant. C’est ainsi que Bill Gates a présenté mercredi le rachat de Skype par Microsoft annoncé le 11 mai dernier.

Dans une interview à la BBC, le président de Microsoft a souhaité mettre un terme aux critiques sur le montant payé pour s’offrir Skype.

“J’ai fortement soutenu cet accord au sein du conseil d’administration”, a-t-il déclaré tout en reconnaissant que sept de ses membres n’y étaient pas favorables.

Microsoft a en effet déboursé 8,5 milliards de dollars (près de 6 milliards d’euros) pour racheter la société qui exploite un service de téléphonie sur Internet.

C’est la plus grosse acquisition jamais réalisée par Microsoft. Une question d’honneur face à Google et à Facebook.

Bill Gates n’a pas caché les ambitions du groupe.

“La vidéoconférence va considérablement s’améliorer”, a-t-il expliqué, “j’ai hâte de voir ce que les équipes de recherche de Microsoft vont créer avec Skype. Ca va être fascinant”, a ajouté Bill Gates.

Fondée en 2003, Skype compte aujourd’hui 663 millions d’utilisateurs à travers le monde.

Malgré la popularité du logiciel mêlant VoIP et P2P, il reste à transformer l’essai au niveau du modèle économique.

Skype enregistrait encore en 2010 une perte nette de 7 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur