Microsoft souhaite lancer son Java

Cloud

En riposte aux attaques du procès contre Sun, le géant du logiciel a demandé à la cour de justice américaine l’autorisation de créer son propre langage Java.

Microsoft a demandé vendredi dernier auprès de la cour de district américaine l’autorisation de développer son propre langage universel, afin de le doter de fonctions “similaires ou identiques” à celle de Java.

L’éditeur ne souhaite pas pour autant enfreindre le jugement du 17 novembre, qui lui demande d’intégrer l’interface Java de Sun dans ses produits et de signaler lesquels sont incompatibles. La firme de Bill Gates n’a pas laissé entendre que la création d’un Java propriétaire était déjà entamée. L’hypothèse est toutefois envisageable. Pour Microsoft, la nature de Java, langage de programmation, lui ôte le statut de propriété intellectuelle de Sun.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur