Microsoft TechDays : Office et SharePoint 2010 abordent le virage SaaS

Cloud

Microsoft veut créer de “nouvelles expériences de travail” en combinant à ses logiciels de bureautique et de collaboration Office 2010 et SharePoint 2010 des offres online en mode SaaS.

Microsoft veut emmener ses clients professionnels dans les nuages. A l’occasion de la deuxième journée de ses TechDays, la grand-messe regroupant ses clients et partenaires autour de son écosystème, qui se tient jusqu’au 10 février au Palais des Congrès à Paris, l’éditeur est revenu sur les prochaines sorties de ses logiciels dédiés au monde de l’entreprise.

2010 est un véritable virage pour Microsoft, qui a choisi de dupliquer une partie de ses produits en mode SaaS (Software as a Service), via des web apps ou ses Microsoft Online Services.

A l’heure où “la révolution se produit dans le monde de l’entreprise, avec des opportunités tournée vers le cloud, les réseaux sociaux, la mobilité, les interfaces naturelles, la virtualisation, les communications unifiées ou la démocratisation du décisionnel”, l’éditeur s’attache à répondre à ces nouveaux besoins, “ces nouveaux usages et ces nouveaux paradigmes“, a souligné Eric Bousteller, le président de Microsoft France.

Microsoft s’attachera ces prochains mois à créer “de nouvelles expériences de travail”, selon Marc Jalabert, le directeur marketing et des opérations pour Microsoft France.

Software+Services : révolutionner les modèles de commercialisation

La suite bureautique Office 2010 sortira officiellement en juin prochain. Une version bêta 2 publique est d’ores et déjà disponible. La Release Candidate a été récemment distribuée à des testeurs appartenant au programme Technology Adoption Program (TAP).

Selon Marc Jalabert, 3 millions de bêta d’Office 2010 ont déjà été téléchargées, dont 240 000 en France.

Le lancement d’Office 2010 est aussi le moyen pour l’éditeur d’officialiser sa stratégie Software+Services, grâce à “cette révolution des modèles de commercialisation” qui mêle achat de licence, cloud et online.

“Nous voulons offrir aux professionnels et au grand public une complémentarité entre le poste de travail et le serveur”, a précisé Marc Jalabert. Office 2010, ainsi que l’outil collaboratif et de communications unifiées SharePoint 2010, se déclineront en Web Applications et en services en ligne, qui peuvent se définir comme étant des clients légers pour Office.

(lire la suite de l’article en page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur