Microsoft tente d’attirer les entreprises vers Vista

Cloud

L’éditeur a dévoilé toute une série d’outils destinés à faciliter la
migration vers son dernier système d’exploitation.

Microsoft a publié une série de nouveaux outils destinés à faciliter la migration des entreprises vers le système d’exploitation Windows Vista.

A l’occasion de sa conférence Tech Ed d’Orlando, l’éditeur de logiciels a dévoilé une version d’essai gratuite de 30 jours de Windows Vista Enterprise Edition qui permet aux entreprises de tester le logiciel sans faire appel à des testeurs pour installer le produit.

Le logiciel de test nécessite Microsoft Virtual Server, lequel est disponible en téléchargement gratuit.

L’éditeur a également dévoilé une boîte à outils de cryptage de données qui aide les administrateurs informatiques à configurer et mettre en oeuvre les politiques internes de sécurité des données pour les ordinateurs portables.

La boîte à outils fonctionne avec la technologie Bitlocker de Vista, un système de cryptage du disque dur qui empêche les pertes de données en cas de perte ou de vol du portable. Bitlocker utilise une puce TPM (Trusted Platform Module) pour fonctionner.

Les entreprises ayant souscrit un programme d’assurance logiciel chez Microsoft bénéficieront par ailleurs d’un accès à un pack d’optimisation du bureau contenant un ensemble de quatre outils destinés à faciliter la migration des applications vers Vista. Ces outils offrent par exemple un système de rapports d’erreur, aident à définir des politiques de groupe et fournissent un service d’inventaire des ressources.

Le pack d’assurance logiciel comprend également l’outil SoftGrid Application Virtualization, acquis par Microsoft en juillet 2006 lors du rachat de Softricity. Le logiciel permet aux entreprises de fournir des applications à partir d’un serveur d’applications virtuel.

La technologie peut être utile aux entreprises qui rencontrent des problèmes de compatibilité avec Vista parce que une application est exécutée indépendamment du système d’exploitation du poste.

Un programme marketing entre les utilisateurs et les prestataires de services tiers complète l’initiative adoptée par Microsoft pour inciter les entreprises à migrer vers Vista.

De nombreuses entreprises, parmi lesquelles Intel, ont retardé l’adoption de Windows Vista jusqu’au lancement du premier Service Pack de Vista. La publication des correctifs et mises à jour est attendue pour la fin de l’année.

En retardant ainsi le déploiement de Vista, les entreprises ont également davantage de temps pour tester les applications développées en interne afin de détecter d’éventuels problèmes de compatibilité. Le Service Pack 1 marque aussi traditionnellement un nouveau stade de maturité et de stabilité pour les distributions Windows, offrant l’assurance qu’elles seront capables d’exécuter des applications critiques.

Le faible taux d’adoption de Vista dans les entreprises est une défaite morale pour Microsoft, bien qu’il soit peu probable qu’il affecte à court terme les résultats financiers de la firme informatique. De nombreuses grandes sociétés ont souscrit le plan d’assurance logiciel qui leur offre un accès à toutes les versions de Windows lorsqu’elles en ont besoin.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 5 juin 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur