Microsoft tente de séduire les étudiants à coup de logiciels gratuits

Mobilité

Face à l’avance des logiciels open source dans le monde universitaire, Microsoft réagit avec le programme DreamSpark.

Après les ristournes, Microsoft s’apprête à offrir aux étudiants et aux écoliers du monde entier des outils de conception et de développement logiciel gratuits dans l’espoir de freiner l’avance de Linux et des autres logiciels open source sur le marché éducatif.

Le programme DreamSpark est à présent disponible pour plus de 35 millions d’étudiants britanniques, belges, chinois, finlandais, français, allemands, espagnols, suédois, suisses et américains. Microsoft a assuré que l’initiative serait étendue au cours des 12 prochains mois pour atteindre potentiellement un milliard d’étudiants dans le monde entier.

“Nous voulons faire tout notre possible pour offrir à la nouvelle génération de leaders technologiques toutes les connaissances et les outils dont ils ont besoin pour exploiter la magie des logiciels afin d’améliorer nos vies, de résoudre des problèmes et de catalyser la croissance économique”, annonce Bill Gates. “DreamSpark fournit des outils professionnels qui, nous l’espérons, inspireront les étudiants pour explorer la puissance des logiciels et les encourager à forger la nouvelle vague d’innovations logicielles.”

Le programme offrira Visual Studio 2005 Professional Edition, Expression Studio, XNA Game Studio 2.0, SQL Server Developer Edition, Windows Server Standard Edition, ainsi que d’autres logiciels et ressources.

Traduction de l’article Microsoft woos students with free software de Vnunet.com en date du 20 février 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur