Microsoft va supprimer 14% de ses effectifs en un an

Régulations
microsoft

Microsoft a annoncé son intention de supprimer 18 000 emplois; soit 14% de ses effectifs, d’ici 2015. La division mobile de Nokia devrait être la plus touchée.

L’annonce était attendue, mais le nombre d’emplois touché ne l’était pas. Microsoft vient d’annoncer la suppression de 18 000 postes d’ici 2015. Les salariés issus de l’acquisition de la division mobile de Nokia seront les plus impactés par ce plan.

Les analystes s’attendaient à un plan d’envergure de suppressions de postes chez Microsoft et ils ont eu raison. Satya Nadella, CEO de Microsoft depuis février dernier, vient de donner les chiffres tant redoutés.

Les 18 000 postes concernés correspondent à 14% de la masse salariale de l’éditeur qui en compte 127 104 depuis le rachat de Nokia mobile et ses quelque 30 000 salariés.

Dans un e-mail envoyé aux salariés, Satya Nadella a indiqué que 12 500 employés issus de Nokia seront impactés par le plan. Le dirigeant n’a pas fourni de détails sur les 5 500 autres personnes concernées, note Silicon.fr.

Celles-ci pourraient être tirées des divisions marketing, de l’ingénierie et, surtout, des équipes de test dont la tâche pourrait désormais revenir aux développeurs. La division Xbox, notamment en Europe, pourrait également morfler.

L’entreprise va provisionner entre 1,1 et 1,6 milliard de dollars pour accompagner les départs dont les détails de la répartition selon les divisions pourraient être apportés le 22 juillet prochain avec l’annonce des résultats trimestriel du groupe.

Microsoft espère traiter 13 000 licenciements avant la fin de l’année. Tentant de nuancer la violence de l’annonce, Satya Nadella a précisé dans son mémo « [qu’] il est important de noter que alors que nous supprimons des postes dans certaines divisions, nous créerons de nouveaux postes dans d’autres secteurs stratégiques ». Sans préciser le nombre de postes ni quels secteurs.

Précédemment, le CEO avait précisé sa volonté de réorienter Microsoft vers la productivité, la mobilité et le cloud. Dans son message, Satya Nadella a également rappelé l’intention d’aligner les produits Nokia dans la stratégie Microsoft. Ce qui passera par « le basculement des modèles Nokia X vers le design Lumia sous Windows ». Exit l’offre Android de Nokia, donc, qui n’aura pas vécu 1 an.

Ce nouveau plan s’inscrit comme la plus grosse restructuration jamais annoncée par la firme de Redmond. L’ère Steve Ballmer avait connu une restructuration de 5 800 postes en 2009, ce qui correspondait à 6% de la masse salariale. En quelques mois, Satya Nadella a déjà laissé son empreinte dans l’histoire de Microsoft.

 

Quizz ITespresso.fr : Géants du Web : savez-vous où ils se trouvent ?

 

Crédit image : YanLev – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur