Microsoft va-t-il bientôt brancher le Wi-Fi ?

MobilitéRéseauxWifi
microsoft-wifi

Selon les dernières rumeurs, Microsoft concocterait un nouveau service d’accès à Internet via le Wi-Fi, où il serait possible de se connecter sur un réseau de hotspots à partir d’un identifiant Microsoft.

« L’accès Internet sans souci dans le monde entier. » C’est l’ambition que projette Microsoft si l’on en croit le site MicrosoftWifi.com mis en ligne prématurément pendant quelques heures.

Une étourderie, calculée ou pas, de la part des équipes de Redmond et repérée sur Twitter par WalkingCat. Depuis, Microsoft a rebasculé le site en mode « en construction ».

L’éditeur de Windows a confirmé à nos confrères de VentureBeat travailler sur un nouveau service baptisé Microsoft Wifi et qui proposera des accès Wifi à « des millions d’utilisateurs ».

L’offre permettrait ainsi de pouvoir se connecter à un réseau de hospots à partir d’un même identifiant, en l’occurrence associé à un compte Microsoft.

A son lancement, le service sera ouvert par défaut aux abonnés de Skype Wifi (notamment dans le cadre des services Cloud Work and Play de l’éditeur ou d’un pack associé à la Surface 2), aux professionnels travaillant sur Microsoft Office 365 Enterprise ou encore aux clients bénéficiant d’une offre Wi-Fi de la firme de Redmond.

Rappelons que Skype Wifi permet d’accéder à Internet à partir de 2 millions de points d’accès sans fil contre paiement. Potentiellement, l’offre devrait être ouverte à toutes les plates-formes, Windows (Phone) mais aussi Android et iOS/Mac OS.

Mais l’éditeur est resté discret sur les modalités d’accès à Microsoft Wifi et sur son calendrier de lancement. Il reste notamment à vérifier les conditions d’accès à un service qui devrait être disponible au-delà du territoire américain, fait remarquer Silicon.fr.

Microsoft viserait 10 millions de hotspots dans 130 pays. Ce qui supposerait que l’éditeur passe des accords avec des opérateurs de réseaux Wifi.

Ce fut notamment le cas entre Skype et Gowex avant que ce dernier ne mette la clé sous la porte en juillet 2014 après avoir falsifié ses comptes. Souhaitons à Microsoft d’avoir plus de flair cette fois…

 

Crédit image : Phloxii – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur