Microsoft : vers un syndrome Windows 7 ?

Poste de travailRégulationsSystèmes d'exploitation
windows-7-os-desktop

Le dernier baromètre de NetMarketShare établit une corrélation entre la progression de Windows 7 sur le marché des OS desktop et le développement timide de l’offre Windows 8.x.

Plus de quatre ans et demi après son lancement commercial, Windows 7 a franchi un cap. Au 1er juin, il équipe, dans le monde, la moitié des PC connectés à Internet. Le cabinet NetMarketShare lui attribue plus précisément 50,06% du marché, contre 49,27% le mois précédent.

Dans le même temps, le déclin de Windows XP s’accélère. L’OS phare de la précédente décennie occupe toutefois encore plus d’un quart du marché, avec 25,27% des parts (-1,02 point en un mois). Arrivé en fin de vie le 8 avril dernier, il subsiste notamment en entreprise, souvent à cause de contraintes budgétaires, d’incompatibilités stratégiques, voire de méconnaissance des enjeux sécuritaires (c’est de moins en moins le cas avec la campagne d’information que mène Microsoft).

Quoique appelé à disparaître, XP surclasse toujours – et de loin – Windows 8.x, cantonné à 12,64% du marché (+2,15 points depuis le début de l’année). Windows 8 voit même sa part se rétracter, à 6,29%. Un déficit tout juste compensé par l’adoption relativement rapide de la mise à jour Windows 8.1 (6,35% du marché, soit 0,47 point de gagné depuis le 1er mai).

Comme le note Silicon.fr, la hausse de la part de Windows 7 reflète un certain phénomène de résistance à Windows 8.1. Microsoft, qui entend cesser le support de Windows 7 en 2020, sera-t-il confronté aux mêmes problèmes qu’avec XP ?

Dans l’état actuel, cette situation fait le jeu d’OS X : la dernière version (10.9 “Mavericks”) du système d’exploitation d’Apple peuple 4,15% des ordinateurs personnels dans le monde, contre 4,07% un mois auparavant. Pour autant, la plate-forme Windows accapare toujours, au global, plus de 90% du marché des OS de bureau, le taux d’adoption de Linux (1,62%) restant stable, mais marginal. Quant aux autres systèmes d’exploitation (parmi lesquels Chrome OS), leur influence diminue à vue d’oeil.

netmarketshare-juin-2014
Une moitié de marché pour Windows 7.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur