Microsoft veut offrir une seconde carrière à Windows XP sur le XO d’OLPC

Cloud

Le succès grandissant des PC ultra portables sous Linux pousse Microsoft à réagir.

Microsoft à bien l’intention de se positionner sur le marché émergent des PC portables économiques. Lesquels sont essentiellement composés des Classmate d’Intel, du EEE PC d’Asus et du XO de la fondation OLPC (One Laptop Per Child). Jusqu’à ce jour, des distributions Linux motorisent cette nouvelle génération d’ultra portables qui visent les pays émergeants (pour le Classmate et le XO) mais pourraient bien trouver preneurs dans les pays industrialisés là ou les Ultra Mobile PC (UMPC) peinent à convaincre.

Concrètement, Microsoft s’apprête à publier des directives d’intégration de Windows XP dans les machines en question. Lesquelles se caractérisent par une configuration matérielle plus légère que les portables actuels. Et, surtout, une mémoire Flash en lieu et place de disque dur. Ce qui risque de poser quelques problèmes de fonctionnement à un Windows XP plus gourmant en espace de travail qu’un Linux.

Windows XP sur le XO en 2008

Particulièrement pour le XO de l’OLPC. Windows requiert pas moins de 2 Go d’espace disque pour fonctionner alors que le XO n’offre qu’1 Go. Sans oublier l’inévitable redéveloppement des pilotes adaptés a la configuration matérielle du XO (à base de processeurs AMD Geode notamment).

Dès janvier 2008, Microsoft lancera des tests d’intégration sur le XO. “Si cela s’avère concluant, alors Windows XP pour le XO pourrait être disponible dès le second semestre 2008“, précise l’éditeur dans son communiqué. Windows XP connaîtrait alors une seconde carrière.

Il restera cependant à vérifier que les conditions commerciales de Microsoft s’inscrivent dans la démarche d’investissement minimal recherché par le projet OLPC essentiellement. Celui-ci vise à proposer des machines à moins de 200 dollars et, à terme, à 100 dollars. D’autant que Microsoft ne prévoit pas pour le moment de distribuer sa version de Windows pour XO sur le territoire américain (États-Unis et Canada).

Des marchés qui échappent à Microsoft

Ce sont bien les zones à faible taux d’équipement que cherchent à couvrir ces nouveaux portables. Particulièrement le XO dont, pour mémoire, le projet lancé par Nicholas Negroponte du MIT (Massachusetts Institute of Technology) vise à équiper les enfants des pays sous-développés à des fins éducatives.

La fondation OLPC vient d’ailleurs de remporter un important marché au Pérou. Selon Nicholas Negroponte, le gouvernement péruvien aurait signé un bon de commande de 260 000 XO à 188 dollars l’unité. Le milliardaire mexicain Carlos Slim, ami du professeur du MIT, aurait également réservé 50 000 machines. Autant de contrats qui échappent à Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur