Microsoft voudrait contrer l’influence de BlackBerry

Mobilité

Sous le nom de code Magneto, l’éditeur de logiciels prépare la sortie de Windows Mobile 5 attendue avant l’été.

On l’a compris : Microsoft compte monter en puissance dans le secteur de la mobilité. Ses ambitions vont bientôt se préciser, si l’on en croît le magazine économique allemand Wirtschaftswoche. Microsoft serait prêt à lancer un nouveau logiciel destiné à concurrencer la société canadienne Research In Motion (RIM), qui a développé la solution de messagerie électronique sur mobile BlackBerry et qui a rencontré un certain succès (1,4 million de terminaux BlackBerry vendus entre janvier et septembre 2003, de source Gartner-Dataquest).

Sous le nom de code Magneto se cacherait le prochain Windows Mobile 2005, le système d’exploitation pour mobile de nouvelle génération de Microsoft. Selon Wirtschaftswoche, il serait présenté le mois prochain. Mais des sources de blogs comme Le Blog Gadget avaient déjà vendu la mèche. Du côté de Microsoft France, on précise simplement qu’une annonce sera faîte “avant l’été”.“Nous cherchons d’abord à proposer de la valeur ajoutée à nos utilisateurs”, explique Laurent Dugimont, Product Marketing Manager de la division Mobilité de Microsoft. “Intrasèquement, cela revient à dire que nous voulons concurrencer BlackBerry”, précise-t-il.

En février dernier, lors du GSM World Congress (un des plus grands salons des professionnels de la mobilité) qui s’est déroulé à Cannes au mois de février, Microsoft a annoncé un accord de licence technologique avec Nokia et Symbian, son grand rival dans le domaine des systèmes d’exploitation pour les mobiles. Le partenariat porte sur la technologie ActiveSync de Microsoft, qui permet de synchroniser les éléments entre le PC et le terminal mobile via USB (carnet de contacts, agenda, e-mails…). PalmOne avait acquis cette même licence six mois auparavant. Touours en février dernier, un autre accord portant sur la livraison des codecs audio de Microsoft a été signé avec Nokia, ce qui va favoriser les discussions autour de l’usage de Windows Media Player pour la musique et la gestion des droits numériques (DRM).

Succès de la série SPV sous Windows Mobile

Depuis le lancement de sa division Mobilité en 2000, Microsoft a signé des accords avec 40 constructeurs de terminaux et 67 opérateurs mobiles. L’éditeur a développé 15 000 applications Windows Mobile. Sa part de marché dans les assistants numériques personnels (PDA) tournerait autour de 50% (60% en Europe et 40% aux Etats-Unis). Du côté des smartphones, la position de Microsoft est plus minoritaire sur un marché encore largement émergeant (environ 10% selon l’éditeur). L’éditeur se montre satisfait des résultats de vente de la série SPV en Europe (300 000 unités).

Qtek S100, un Pocket PC pour favoriser un usage multimédia mobile grand public
Le Pocket PC Qtek S100, sous Windows Mobile, est commercialisé en France depuis début mars. “C’est un produit mi-téléphone mi-PDA pensé pour un usage grand public”, estime Laurent Dugimont, Product Marketing Manager de la division Mobilité de Microsoft. Le Pocket PC Qtek accorde une grande place aux fonctionnalités vocales (130 commandes sous la technologie Voice Command) et tactiles (via un stylet). Outre la fonction téléphone, le terminal propose plusieurs applications Microsoft comme MSN Messenger mais aussi des services de musique et de vidéo. Un appareil photo a été intégré (1,3 méga pixels), permettant réaliser des mini-vidéos mais pas de sessions en visiophonie. Le terminal est compatible Bluetooth et GPRS. Pour les nouveautés dans la 3G, il faudra attendre la rentrée 2005. Le prix d’acquisition du Pocket PC Qtek S100 est moins grand public : 699 TTC, hors promotion.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur