Microsoft Windows Azure se dote de deux nouveaux kits

Cloud

Microsoft Windows Azure s’enrichit de deux modules. D’une part, PRESTO 2 (PRotocole d’Echange Standard et Ouvert), garant de l’échange de données de façon formalisée, et d’autre part OGDI (pour Open Government Data Initiative).

Disponible via le cloud, Microsoft Windows Azure est un PaaS (Platform-as-a Service). Il répond à une demande croissante ce de type de plate-forme de développement autour de laquelle gravite un véritable écosystème avec un langage propre, des outils dédiés au développement et des modules.

Microsoft annonce ainsi deux nouveaux modules : PRESTO et OGDI.

Plus d’un milliard de documents sont échangés entre administrations chaque année. Fort de ce constat, la DGME (Direction Générale pour la Modernisation de l’Etat) s’est lancée dans un chantier collaboratif avec pour objectif la normalisation d’une enveloppe technique d’échange de données.

PRESTO a été définie en conformité avec les exigences d’ouverture, d’interopérabilité et de modularité avec comme fil rouge le respect des standards internationaux.

C’est le 13 septembre 2006 que PRESTO 1 a été publié sur la base des services Web. Et le premier kit de démarrage PRESTO pour le Microsoft Framework .NET 3.0 a été publié sous licence libre CeCILL-B.

Microsoft France annonce qu’un kit de démarrage PRESTO 2 pour Windows Azure est désormais également téléchargeable gratuitement, notamment depuis le centre de téléchargement Microsoft.

Si PRESTO est garant d’une certaine universalité, on gardera à l’esprit qu’un PaaS n’offre pas une portabilité des services pour peu qu’on désire en changer. Il en va de Windows Azure comme des autres plates-formes de ce type.

L’autre risque inhérent au PaaS réside dans l’externalisation des données, mais aussi de la disponibilité des outils des clients accessibles uniquement par le Web.

OGDI, le second kit de démarrage proposé par Microsoft France, est basé sur le protocole OData (Open Data Protocol). Ce dernier est un protocole Web permettant de publier et de mettre à jour des informations accessibles à tous depuis de nombreuses applications et autres services. OGDI est sous licence libre Microsoft Public License (Ms-PL).

Le kit OGDI s’appuie ainsi sur Windows Azure et permet aux utilisateurs du PaaS de publier et de mettre à jour des informations variées provenant du gouvernement, de ministères, des collectivités locales et territoriales, des mairies…

Pratiquement, l’utilisateur pourra obtenir des données au format JSON (JavaScript Object Notation) ou JSONP (JSOn with padding). De surcroît, OGDI est compatible avec les logiciels de géolocalisation (Google Earth, Google Maps…) puisqu’il prend en charge le format KML (Keyhole Markup Language).

Le kit de démarrage OGDI s’articule autour d’un chargeur de données, d’un service de données de type REST (Representational State Transfer) et d’un kit de développement interactif. C’est depuis download.microsoft qu’il est possible de le télécharger.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur