Microsoft intègre dans Word la conception de CV assistée par LinkedIn

EmploiManagementMarketingSocial Media
linkedin-word

Les données issues des profils publics de LinkedIn deviennent exploitables dans Word pour aider à la rédaction de CV.

Une jonction de plus entre LinkedIn et la suite Office.

Les données publiques issues du réseau social deviennent exploitables dans Word, sous l’angle de l’aide à la rédaction de CV.

L’intégration de cette fonctionnalité baptisée « Resume Assistant » débute ce jeudi, initialement pour les « Office Insiders », c’est-à-dire ceux qui participent au programme de bêtatest d’Office 365. La disponibilité générale est une question de mois, selon Microsoft.

L’idée est de suggérer à l’utilisateur quels éléments mettre en avant selon le métier qu’il recherche. À cet effet, lui sont présentés des profils publics de personnes occupant le même poste.

Resume Assistant fonctionne aussi dans l’autre sens, en recommandant des offres d’emploi.

Le lien est par ailleurs fait avec la plate-forme d’apprentissage LinkedIn Learning, ainsi qu’avec la marketplace ProFinder, où il est possible d’entrer en contact avec des rédacteurs de CV free-lances.

linkedin-resume-assistant

Un autre service sera activable depuis l’interface de Word : le mode « Open Candidates », qui permet, depuis l’an dernier, de ne se signaler en « recherche active qu’auprès des recruteurs.

Parmi les passerelles supplémentaires à prévoir à terme, la possibilité, pour les membres de LinkedIn, de mettre leur profil à jour – et éventuellement de déposer des candidatures – sans avoir à quitter le logiciel de traitement de texte.

Au-delà de Word, la feuille de route inclut l’association de l’outil commercial LinkedIn Sales Navigator au CRM Dynamics ou encore la mise en place d’un lien entre l’annuaire de contacts d’entreprise LinkedIn Lookup et les infrastructures Active Directory.

La première intégration effective des données de LinkedIn s’est faite au niveau de la boîte de messagerie, du calendrier et des listes de contacts Outlook (l’ensemble étant appelé à remplacer le plugin « Social Connector »).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur