Microsoft -Yahoo : ce n’est pas tout à fait terminé

Mobilité

Le groupe de Steve Ballmer indique réfléchir à une solution alternative concernant Yahoo. Le groupe de Jerry Yang reste sous pression.

Microsoft ne lâche pas prise avec Yahoo. Dans un communiqué de presse en date du 18 mai, le groupe de Steve Ballmer [et non Jobs comme précédement indiqué]  indique “poursuivre l’exploration des voies alternatives pour améliorer et étendre ses services Internet et sa place sur le marché publicitaire en ligne”.

Le plus surprenant est à venir : “Microsoft étudie avec Yahoo une solution alternative qui pourrait aboutir à une transaction avec Yahoo mais pas une acquisition de 100%”. Tout dépend des prochains développements et des discussions à venir, précise la direction de la firme de Redmond. Celle-ci laisse la porte ouverte à des discussions avec les actionnaires de Yahoo ou des tierces parties.

Quel partenariat stratégique de rechange prépare Microsoft ? Une participation majoritaire ? Une alliance “deux contre un” façon Microsoft-MySpace vs Yahoo ? Il est encore trop tôt pour le savoir mais c’est l’axe de la publicité en ligne qui sera privilégié.

Sous pression

De son côté, Yahoo n’a pas diffusé de communiqué de presse pour préciser sa position dans la nouvelle donne. Depuis le refus de son PDG Jerry Yang et de son conseil d’administration de céder aux sirènes de Microsoft et le retrait officiel de Microsoft survenu le 3 mai, certains actionnaires expriment leur mécontentement.

C’est le cas du virulent Carl Icahn,qui a déjà fait trembler Motorola. Le “milliardaire trublion” voudrait faire plier la direction de Yahoo afin que le rachat par Microsoft se concrétise. Alors qu’une assemblée générale de Yahoo se profile début juillet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur