MiiMOSA : financez des projets de l’agriculture via le crowdfunding

EntrepriseStart-up
miimosa-plateforme-crowdfunding-agriculture
5 3

MiiMOSA, plateforme de financement participatif dédié à l’agriculture, a été distinguée dans un appel à projets Google France (« Moteur de Réussites Françaises »).

Ne sous-estimez pas le potentiel du numérique dans l’agriculture. Et vice-versa, pourrait-on dire.

Alors que l’on parle beaucoup de l’ouvrage « Agronumericus, Internet est dans le pré » de Hervé Pillaud, MiiMOSA apporte sa contribution sur cette facette méconnue de l’ère numérique.

C’est une plateforme de financement participatif dédiée aux mondes de l’agriculture et de l’alimentation, créée par Florian Breton.

C’est le grand gagnant de la première session d’appel à projets national « Moteur de Réussites Françaises » du nom d’un programme visant à promouvoir la contribution du groupe Internet dans la vie économique, sociale et culturelle de Google en France.

Avec deux autres lauréats, le jury, composé de professionnels du monde des entreprises, de la communication ou du numérique, a distingué MiiMOSA (catégorie « start-up ») sur 150 dossiers reçus par Google pour cette première vague d’appels à projets.

D’ici la fin de l’année, Google France va enclencher une campagne de publicité dans les médias (essentiellement un volet print dans la presse nationale et régionale) d’un montant de 4,3 millions d’euros autour des services qui se sont distingués lors cette première vague d’appels à projets.

Et le fondateur de MiiMosa sera bien bien placé dans les encarts diffusés.

Bilan d’étape après 10 mois d’activité

Le service MiiMosa a fait ses débuts dans le cadre d’une présentation effectuée en novembre 2014 à l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture.

Plus récemment, en avril, son fondateur a également pitché dans le cadre d’une session Jeudigital organisée en avril au ministère de l’Agriculture avec 7 autres start-up.

L’activité est amorcée sur la plateforme de crowdfunding pour les agriculteurs : un montant global de 350 000 euros en provenance de 5000 contributeurs ont été collectés au cours des 10 premiers mois d’activités.

Sur les 80 projets présentés sur MiiMOSA, 30% sont associés à des initiatives d’élevage.

D’un point de vue géographique, beaucoup de dossiers proviennent de la région PACA (associée à l’agriculture biologique), précise Florian Breton, en marge de la conférence organisée mercredi soir dans les locaux de Google France avec la présence du DG Nick Leeder.

On recense quelques initiatives en Poitou-Charente (comme un projet de distillerie d’alcools de grains, de plantes et de fruits) mais les projets semblent éparpillés sur le territoire national en fonction des zones rurales (4 projets en Bretagne,1 en Beauce…).

74% d’entre eux ont reçu un écho suffisamment favorable de la part des contributeurs pour que des fonds collectés soient injectés dans les projets.

Un geste généreux de la part du service de crowdfunding pour le monde agricole : il suffit que les instigateurs de projets atteignent 60% de leur objectif de financement pour que les fonds soient débloqués.

Chaque projet demande en moyenne un financement à hauteur de 6500 euros. Sachant que le montant moyen d’une contribution s’élève à 100 euros.

Un système de commissionnement a été mis en place par MiiMOSA en fonction des montants levés via la plateforme.

Le site Web a été développé par l’agence numérique Tymate à Lille. Le système de paiement est pris en charge par MangoPay (un service Leetchi).

Ne considérez pas MiiMOSA comme un projet d’amateur : Florian Breton a de grandes ambitions et veut lever 500 000 euros d’ici la fin de l’année pour consolider sa position en France. Tout en regardant déjà le marché européen…

And the Winners are…
Dans le cadre de l’appel à projets national « Moteur de Réussites Françaises » de Google, voici les noms des trois lauréats et leur positionnement :
– Catégorie « start-up » et gagnant toute catégorie : MiiMOSA, site de financement participatif français spécialisé dans le secteur agricole et de l’alimentation ;
– Catégorie “association”: Seintinelles, plateforme collaborative mettant en relation les chercheurs et les citoyens afin d’accélérer la recherche sur le cancer ;
– Catégorie “entreprise” : 4BB2 (bientôt rebaptisé Uvea), entreprise spécialisée dans l’élaboration de lignes de vêtements anti-UV pensés pour protéger les enfants des dangers du soleil.
Le jury d’experts est composé de Lindsey Nefesh-Clarke (Directrice Générale de W4), Najette Fellache (Présidente de SpeachMe), Nicolas Bordas (Vice-président de TBWA\Europe), Guillaume Gibault (Président du Slip Français), Fred Cavazza (expert et blogueur numérique), et Pierre-Antoine Gailly (Président de la CCI Ile-de-France).

 

(Source crédit photo : https://twitter.com/MoteurReussites)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur