Mille iMac dans les bureaux de poste

Régulations

La Poste a démarré une vaste opération d’accès public à Internet en proposant de surfer sur l’iMac dans un millier de bureaux répartis sur toute la France.

Les bureaux de la Poste prennent depuis peu des couleurs acidulées. Dans le cadre de l’opération Cyberposte, l’entreprise nationale va placer d’ici fin juin un ordinateur iMac dans 1000 centres publics pour proposer à tout le monde le surf sur Internet. Chaque borne est encadrée par un conseiller, titulaire d’un emploi-jeune, chargé d’assister les internautes et de veiller au bon fonctionnement du service.

Pour l’utiliser, l’internaute doit se procurer une carte à puce CyberPoste au prix de 50 francs pour une heure de connexion. Elle donne l’accès à la borne grâce à un lecteur incorporé, et l’utilisateur peut la conserver pour se connecter autant de fois qu’il le désire, jusqu’à que son crédit soit épuisé. La recharge pour une heure coûte trente francs. Cela permet par exemple à une personne en quête d’emploi de faire ses recherches sur les sites Web spécialisés dans les petites annonces sans avoir à posséder d’ordinateur. Une imprimante et un lecteur de disquette sont a priori mis à disposition dans l’ensemble des bureaux concernés.

La carte sert en outre à identifier l’internaute, son adresse e-mail (nom@laposte.fr), son courrier électronique et ses sites favoris qui sont sauvegardés systématiquement sur le serveur principal. Chacun des iMac est en effet raccordé à un serveur hébergé par La Poste. Il est chargé de protéger l’ordinateur contre les virus, d’assurer les connexions Internet et la mise à jour éventuelle du navigateur (Netscape Communicator), ainsi que de restaurer la borne en cas de panne. Cette solution permet en outre à quiconque de retrouver ses données depuis n’importe quel bureau de poste participant à l’opération.

L’offre Cyberposte a déjà démarré à Lyon, à Rennes, à Paris et dans la région Parisienne. Selon Stéphane Zadounaïsky, chef du projet chez Apple, environ trois cent bornes sont déjà installées.

Malheureusement, tous les bureaux de poste sont loin d’être concernés. On peut aussi regretter que la présence d’un seul iMac par site oblige chacun à attendre son tour en cas d’affluence? sans compter les curieux venus regarder ce drôle d’engin coloré !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur