Le milliardaire Carlos Slim injecte 40 millions de dollars dans Shazam

Entreprise
Shazam levée de fonds

Shazam établit un premier point d’appui dans sa conquête du marché latino-américain en levant 40 millions de dollars auprès du groupe télécoms América Móvil, fondé par l’homme d’affaires mexicain Carlos Slim.

En levant 40 millions de dollars auprès du groupe télécoms América Móvil, fondé et présidé par l’homme d’affaires mexicain Carlos Slim, Shazam établit un premier point d’appui dans sa conquête du marché latino-américain.

L’éditeur d’origine britannique compte y accélérer, dans les deux prochaines années, l’implantation de ses services, initialement dédiés à l’identification de chansons, mais qui servent aujourd’hui d’autres objectifs, notamment en lien avec la “Social TV”.

Ce sont précisément ces synergies qui ont retenu l’attention de Carlos Slim, lequel n’avait jusqu’alors réalisé que deux investissements dans des sociétés européennes : l’opérateur néerlandais KPN (en 2011) et son homologue autrichien Telekom Austria (en 2012).

Dans un premier temps, América Móvil préchargera l’application Shazam dans tous ses terminaux vendus en Argentine, au Brésil, au Chili, au Mexique ou encore au Pérou par ses filiales Claro, Telcel et Telmex, qui comptent 263 millions d’abonnés mobiles au 31 mars 2013.

La deuxième étape de l’offensive se déroulera sur les téléviseurs connectés. Aux spots publicitaires s’adjoindra un bonus accessible sur téléphone ou tablette en exploitant Shazam.

Le téléspectateur pourra en l’occurrence “taguer” une annonce pour être automatiquement redirigé vers le site Web de la marque, souvent sur une page dédiée au produit présenté.

A terme, cette détection automatique de contenu pourrait toucher les 350 millions d’inscrits que compte Shazam – dont 70 millions dit “actifs”, car ils se connectent au moins une fois par mois.

La campagne marketing initiée dans 28 pays se poursuit en parallèle et les travaux se portent désormais sur l’expérience utilisateur.

La réflexion s’oriente surtout, comme le note Reuters, sur la capacité à reconnaître un son en quelques secondes, face à une concurrence emmenée par SoundHound, mais aussi Google avec avec Sound Search (lié à Play Music).

Le dernier tour de table mené par Shazam remontait à 2011, avec un apport de 32 millions de dollars fourni essentiellement par les fonds de capital-investissement Kleiner Perkins Caufield & Byers et Institutional Venture Partners.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les services de photo en ligne ?

Crédit photo : jcjgphotography – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur