Mise à jour sécurité : Oracle prépare 37 correctifs

Cloud

L’éditeur de bases de données annonce un nouveau cycle trimestriel de mise à
jour important lié à ses principaux produits.

Marci prochain, Oracle se prépare à corriger 37 vulnérabilités de sécurité dans le cadre de son cycle de mise à jour mensuel.

Les mises à jour couvrent l’ensemble des applications d’entreprise d’Oracle, allant de ses logiciels de bases de données aux applications d’entreprise Oracle, JD Edwards, Peoplesoft et Siebel.

Parmi toutes les vulnérabilités, sept peuvent être exploitées à distance sans avoir recours au nom d’utilisateur et au mot de passe.

Sur l’échelle CVSS (Common Vulnerability Scoring System), le niveau de sévérité de ces vulnérabilités varie de 1,4 (très mineur) à 7,0 (alerte la plus élevée).

La dernière mise à jour d’Oracle, publiée en janvier, avait permis de corriger 52 vulnérabilités. Elle avait inauguré le système d’alerte de prochaines mises à jour par Oracle.

L’éditeur pense que les alertes publiées avant la mise à jour trimestrielle permettent aux administrateurs de système de mieux se préparer à cette échéance de sécurité IT.

C’est en 2004 qu’Oracle a opté pour un système de mise à jour trimestriel. L’éditeur estimant que cette fréquence de publication des correctifs faciliterait le travail des services informatiques chargés d’installer et de tester les mises à jour.

En fin d’année dernière, l’éditeur s’est attiré les critiques des experts en sécurité qui voyaient dans les logiciels Oracles de nombreuses possibilités d’attaques facilement détectables. Ces experts ont également dénoncé la manière dont Oracle gérait la divulgation des vulnérabilités et la publication de correctifs.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 11 avril 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur