Mise en relation : Wengo lève 6 millions d’euros

Mobilité

Après la mise en oeuvre technique, la plate-forme de services personnalisés, filiale de Neuf Cegetel, part à la recherche de visibilité.

Wengo.fr vient d’annoncer une nouvelle levée de fonds de 6 millions d’euros. Après avoir investi 11 millions d’euros depuis la création de l’entreprise en 2004, Neuf Cegetel, maison-mère de la start-up (avec deux-tiers du capital), injecte aujourd’hui 2 millions d’euros supplémentaires. Le fonds d’investissement Ventech, spécialisé dans les technologies de l’information (Viadeo, Meilleurtaux.com, etc.) et des biotechnologies, apporte 4 autres millions.

Wengo.fr s’est développée autour d’une offre de téléphonie sur IP pour les particuliers en 2005 avant d’amorcer, en octobre 2006, le virage de la place de marché concrétisée en mars 2007 par la mise en oeuvre d’une plate-forme de mise en relations autour des services individuels.

gagner en visibilité

Après un an, à peine, d’exercice, Wengo revendique 3 500 professionnels du conseil dans un nombre exhaustif de domaines (dépannage scolaire, conseils comptables, juridiques ou fiscaux, formation professionnelle, support informatique et bureautique, conseils amoureux, astrologie, coaching, etc.) et disponibles instantanément. Une offre qui aurait déjà séduit 160 000 utilisateurs inscrits sur la plate-forme.

Passée l’étape de développement technique, Wengo veut aujourd’hui gagner en visibilité. “L’objectif est de faire que ce service soit utilisé par le grand public“, explique David Bitton cofondateur et PDG de Wengo. Cela passera par la signature de partenariats sur des marchés verticaux. Dans ce cadre, Wengo apportera ses conseillers en ligne, que la plate-forme de service aura identifiés comme experts et certifiés en tant que professionnels qui restent libres de fixer leurs tarifs. “Wengo leur apporte l’audience“, précise l’entrepreneur.

Les partenaires apportent eux la visibilité à Wengo qui espère ainsi fidéliser son audience en construisant une base d’abonnés. De son côté, Wengo reverse 30 % de la transaction au partenaire, en plus d’un éventuel financement pour bénéficier de la présence du service sur leur site. Des investissements qui seront donc assurés par la nouvelle levée de fonds.

La rentabilité d’ici 24 mois

La société a déjà signé avec PriceMinister, AuFeminin, 24h00, Hobsons, LeBootCamp, ou encore CDiscount (dont le service reste à activer). Des sites de référence, à l’audience reconnue, qui redirigeront leurs utilisateurs vers les conseillers certifiés de Wengo. Aujourd’hui, l’audiotel (voyance, astrologie), l’enseignement à distance, le support informatique, le conseil pour TPE/PME, professions libérales, sont les marchés les plus mûrs.

L’entreprise va poursuivre son défrichage d’identification des secteurs verticaux les plus vertueux. En multipliant les partenariats et en se basant sur une marge transactionnelle brute de 85 % (à comparer au 15 % environ du secteur de la téléphonie), Wengo espère atteindre la rentabilité d’ici 24 mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur