Mises à jour : Microsoft veut éduquer ses clients

Cloud

Dans un e-mail envoyé à ses employés, Steve Ballmer a indiqué que Microsoft souhaitait convaincre ses clients de la nécessité d’adopter les dernières évolutions de ses logiciels.

Microsoft souhaite non seulement que ses utilisateurs adoptent les dernières versions de ses logiciels, mais également qu’ils comprennent pourquoi il est nécessaire de le faire. Dans ce but, l’éditeur envisage de combattre l’idée selon laquelle les anciennes versions de ses logiciels sont suffisantes. “De nombreux clients n’ont pas encore adopté nos dernières évolutions. C’est pourquoi nous devons non seulement les aider à comprendre pourquoi il doivent les implémenter mais également leur démontrer les bénéfices qu’ils tireront de l’opération, et ce avant notre passage à Longhorn [le prochain système d’exploitation de Microsoft, Ndlr], a indiqué le directeur général Steve Ballmer dans un e-mail largement diffusé à ses employés. Il a ajouté que la société devait impérativement modifier la perception de ses utilisateurs, en particulier l’idée que “les anciennes versions d’Office et de Windows sont satisfaisantes et que Microsoft n’est pas assez centré sur la sécurité”.

Selon lui, ce but pourra être atteint en mettant l’accent sur “la facilité de gestion de la plate-forme Windows et la bonne perception qu’en ont les développeurs et les professionnels de l’information”. Steve Ballmer a déclaré que les clients étaient très soucieux des problèmes de sécurité mais que les produits de Microsoft étaient désormais élaborés “d’une manière réduisant considérablement les vulnérabilités et l’exposition des usagers aux attaques”. Reconnaissant que beaucoup de travail restait à accomplir sur Longhorn, le dirigeant a annoncé que Microsoft avait décidé de lancer un certain nombre de produits en mettant en exergue les éléments relatifs à la sécurité du Windows XP SP2, le second pack de mise à jour du système.

Objectif : 1 milliard de dollars d’économies par an

Dans le même e-mail, Microsoft a également dévoilé un plan visant à économiser 1 milliard de dollars par an, après trois années durant lesquelles les dépenses ont crû plus rapidement que les revenus. “Cette année, nous avons pour objectif d’économiser 1 milliard de dollars en améliorant notre efficacité et en réduisant nos coûts, et tout d’abord en repensant la manière dont nous fonctionnons”, a déclaré Steve Ballmer. Il s’est également montré préoccupé par la concurrence croissante de Linux, reconnaissant que le système libre et Windows avaient tous deux gagné des parts sur le marché des serveurs. “Nous savons que nous pouvons être compétitifs face à Linux grâce à l’innovation, la qualité de l’assistance technique et un éducation des utilisateurs basée sur la réalité des faits”, a conclu le dirigeant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur