MixBit : une plate-forme vidéo collaborative dans la veine de YouTube

Cloud
mixbit-chad-hurley

Cofondateur de YouTube, Chad Hurley mène une nouvelle offensive dans le business de la vidéo en ligne avec la plate-forme MixBit, orientée grand public avec la particularité de s’inscrire dans un processus de création collaborative.

Aujourd’hui désengagé de la société YouTube qu’il a fondée en 2005 avec son acolyte Steve Chen et vendue un an plus tard à Google, Chad Hurley signe son come-back dans le business de la vidéo en ligne avec la plate-forme MixBit.

L’intéressé, qui n’occupe plus de fonction au sein du groupe Internet de Mountain View depuis 2010, avait inauguré, au mois d’avril, son nouveau fleuron, présenté comme un service “collaboratif par essence”.

Quelques semaines en amont, il était intervenu expressément lors du festival South by Southwest tenu à Austin (Texas), pour donner un avant-goût de ce projet.

Mais ses propos restaient diffus, si bien que certains y entrevoyaient un positionnement sur le créneau Vimeo, le support vidéo étant mis à contribution pour apportant davantage de flexibilité dans la création et le partage de contenu interactif.

mixbit

Jusqu’alors, le site Internet (nom de domaine acquis pour 2095 dollars auprès du groupement de registrars Afternic) ne présentait qu’une page d’accueil minimaliste sur laquelle figurait notamment un formulaire d’inscription sur liste d’attente pour “être tenu au courant des dernières nouveautés”.

Le compte Twitter officiel @MixBitApp avait ouvert en parallèle, mais pas un message n’y a été posté entre le 1er avril et le 6 août, date à laquelle le compte à rebours s’est enclenché.

mixbit

On y voit désormais plus clair avec la publication de l’application mobile officielle pour iPhone, iPad et iPod Touch (Android n’est pas encore à l’ordre du jour).

Un temps pressenti pour viser un public professionnel, MixBit est finalement orienté grand public, avec la particularité de s’inscrire dans un processus de création collaborative.

Depuis un smartphone, une tablette ou tout autre terminal mobile compatible, les utilisateurs peuvent capturer, éditer et diffuser des vidéos… et travailler à plusieurs sur un même projet, y compris en réutilisant des éléments postés par la communauté.

Il s’agit, selon Chad Hurley, de “faire vivre la vidéo” pour l’adapter à tous les profils – du mobinaute lambda au cinéaste en herbe – et scénarios, notamment le journalisme citoyen, qui acquiert une dimension interactive.

MixBit est placé sous la coupe de la société AVOS, montée par Hurley et Chen, et soutenue par le fonds de capital-investissement Google Ventures.

mixbit

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien YouTube ?

Crédit photo : MixBit


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur