Mobile Health s’appuie sur BlackBerry et SFR pour bâtir sa communauté e-santé

Mobilité

Le dispositif pour les professionnels de la santé tourne autour d’un portail mobile, accessible via un terminal BlackBerry sur réseau SFR.

Le Web 2.0 est communautaire et les professionnels de la santé auront eux aussi leur espace dédié. C’est du moins ce qu’espère l’association Mobile Health, qui a présenté ce matin à Paris un projet éponyme visant à offrir aux médecins – généralistes ou spécialistes – une plate-forme communautaire accessible par l’Internet mobile. Une plateforme qui est toutefois réservée aux seuls détenteurs de terminaux Blackberry utilisant le réseau de SFR.

Mobile Health est une association de loi 1901 créée en 2007 par la société Peter Holmes, qui est à la fois éditeur de logiciels dédiés au monde de la santé, consultant et prestataire de services en recherche clinique. Cette association a vocation à “fédérer des professionnels de santé”, explique Gilles Sonou, directeur général adjoint de Peter Holmes, avant d’ajouter qu’elle ne compte pour l’heure “que” 123 adhérents et espère en rallier 30 000 au total.

Abonnement de 99 à 249 euros par an

Le principe du service est assez simple : en contrepartie de son adhésion (de 99 à 249 euros par an suivant le bouquet de contenus auquel il compte s’abonner), chaque professionnel reçoit un smartphone BlackBerry Curve 8310 de RIM.

L’adhérent a ensuite la possibilité de sélectionner ses contenus “à la Netvibes” sur une plate-forme qui est définie par Gilles Sonou comme un “agrégateur de contenus” autour des patients, des pathologies, des pratiques ou des produits de santé.

Les communications sont à la charge du praticien. SFR leur propose un forfait data “illimité” (plafonné à 3 gigaoctets de données) pour un montant ne pouvant excéder 19 euros par mois. Une somme à laquelle il convient d’ajouter les communications voix, qui sont elles facturées “à la minute”.

Editeurs et sociétés savantes

Coté fournisseurs de contenus, Mobile Health a noué des partenariats avec des “sociétés savantes” et des éditeurs, parmi lesquels Vidal, Le concours médical, Docteur W, Les éditions scientifiques, Imothep, Recherche clinique et Automesure.com.

Sur le portail mobile, leurs contenus sont répartis en six rubriques allant de l’information à l’investigation (enquêtes), en passant par la formation, une “communauté” (un espace collaboratif) et un module “My Life” où l’adhérent peut accéder à différentes informations pour sa vie quotidienne.

L’idée est donc intéressante. Reste à voir si les professionnels apprécieront le choix de l’association concernant les équipements mobiles et le réseau.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur