Mobile LCD Monitor : Toshiba a son idée du Full USB

Mobilité
Toshiba moniteur Full USB 14 pouces

Marqué par l’efficience énergétique et le désencombrement du poste de travail, un nouveau moniteur Full USB à 14 pouces voit le jour sous la houlette de Toshiba. Mais les limites techniques sont criantes.

L’un des usages encore méconnus de l’USB refait surface sous la houlette d’un moniteur de 14 pouces signé Toshiba.

Dans une logique d’efficience énergétique et de désencombrement du poste de travail, le dispositif embarque un seul câble dédié aussi bien à l’alimentation du système qu’à son interfaçage avec des machines de type PC ou Mac.

Ce concept a pour lui un anglicisme évocateur : le Full USB.

AOC s’est présenté aux premières loges en mai dernier, suivi comme son ombre par Philips. Les deux constructeurs ont dévoilé des écrans de 21,5 pouces.

Toshiba se cantonne à 14 pouces et destine son produit à un usage adapté aux ordinateurs portables, notamment les ultrabooks dépourvus d’un port VGA.

Le groupe high-tech nippon semble rester fidèle à une politique d’optimisation du coût total de possession, avec un tarif unique à 179 dollars (environ 174 euros TTC) et une consommation électrique réduite à 15 W en crête, soit moins qu’un moniteur LCD traditionnel relié au secteur.

Un contrainte néanmoins, l’on tire à outrance sur la batterie du portable. En outre, le pied est non inclinable et la dalle mate se contente d’une technologie TN, monnaie courante avec le Full USB.

Dans cette lignée, le taux de luminosité annoncé plafonne à 220 nits pour un contraste fixe de 400:1, soit un point noir à 0,55 cd/m².

Le temps de réponse du panneau avoisine les 16 ms, le taux de rafraîchissement vertical ne dépasse pas les 60 Hz et le rendu est limité à 256 000 couleurs pour une résolution de 1366 x 768 points.

Peut-on toutefois prétendre faire mieux avec une alimentation limitée aux 5 V et 500 mA de l’USB 2.0 ? D’autant plus que l’ensemble ne peut vraisemblablement tirer parti des 900 mA de l’USB 3.0…

A 1,27 kg sur la balance, ce moniteur dépourvu d’entrées auxiliaires et de périphériques intégrés (microphone, webcam, etc.) figure parmi les plus lourds dans sa catégorie.

Si sa compatibilité avec la plate-forme de référence Windows 7 est assurée, il n’est pas acquis que les ordinateurs Mac s’en accommodent eux aussi.

C’est sans compter les systèmes d’exploitation mobiles iOS et Android.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur