Mobile : le marché français progresse entre M2M et sans engagement

M2MRégulationsRéseaux
cartes-sim-marche-mobile-france

Avec 77,6 millions de cartes SIM en circulation au 31 mars 2014, le marché français du mobile poursuit sa progression, portée essentiellement par le M2M et le sans engagement.

La croissance du marché mobile en France s’est poursuivie au 1er trimestre 2014.

Le secteur comptait, au 31 mars, 77,6 millions de cartes SIM – dont 74,3 millions actives – selon l’Observatoire des marchés de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes). C’est 3,9 millions de plus qu’il y a un an et 0,8 million en glissement trimestriel, pour un taux de pénétration de 117,9%, Métropole et outre-mer confondus (contre 112,5% au 31 mars 2013).

A l’exception du prépayé, tous les compartiments progressent. Le marché évolue notamment en faveur des forfaits, dont le parc dépasse les 55 millions d’unités. Plus de 25 millions d’entre eux – 45,5% du parc post-payé – sont aujourd’hui libres d’engagement. Une tendance qui impacte, par effet de vase communicant, le marché du prépayé. En trois mois, son volume est passé de 15,6 à 15,3 millions de SIM (-2 millions en un an).

Dans un contexte ultra-concurrentiel marqué par une multiplication des portabilités de numéros (1,4 million au 1er trimestre), la part de marché des opérateurs mobiles virtuels progresse légèrement : à 11,3% (+0,4 point), elle retrouve son niveau de fin 2012. Elle atteint 46,5% en ventes brutes sur l’offre prépayée.

La hausse globale est plutôt soutenue par le M2M (“Machine-to-Machine”). L’Internet des objets concentre 7,3 millions de puces SIM (400 000 supplémentaires en un trimestre ; 2 millions en un an). Quant aux SIM Internet, utilisées notamment sur les ordinateurs portables 3G/4G, elles se dénombrent à 2,5 millions (+2,9% en un an).

2,8 millions des cartes SIM en service le sont dans les départements et collectivités d’outre-mer (+ 100 000 en un an). La totalité de la croissance annuelle se fait dans la zone Caraïbes, tandis que le nombre de cartes en service est quasiment stable depuis un an à la Réunion et à Mayotte (+ 10 000).

cartes-sim-mvno

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la 4G, ça vous connaît ?

Crédit image : Vector Icon – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur