m-Paiement : Coin ou comment fusionner huit cartes bancaires en une

CloudMobilitéSmartphones
coin-carte-de-crédit

Coin est une start-up américaine qui a développé une carte de crédit multi-comptes sophistiquée à alimenter par le biais d’un smartphone et d’un mini-lecteur de cartes à puces.

Une start-up de San Francisco a mis au point Coin : une collection de cartes de crédits disponible sur un support physique unique.

Celui-ci ressemble d’ailleurs à une carte magnétique usuelle. Même si elle est dépourvue de puce électronique, elle est plus sophistiquée.

Equipée d’un bouton et d’un écran très discret, Coin peut en fait regrouper une collection  de 8 cartes de transaction (débit, crédit, cadeaux cartes, cartes fidélités et autres passes du même acabit).

L’idée est d’éviter à l’utilisateur de porter un grand nombre de cartes dans son portefeuille, qui peuvent être oubliées en déplacement, perdues ou volées.

On peut utiliser sa carte Coin multi-comptes dans le cadre d’une transaction classique en magasin (paiement via un TPE).

Comment charger sa carte Coin ?

Comme Square, Coin fournit au consommateur un mini-lecteur qui s’insère dans la prise jack de l’iPhone ou d’un terminal Android.

Il permet de scanner les bandes magnétiques des cartes fédérées au sein de Coin. Les éléments confidentiels, ainsi qu’une photo recto-verso de la carte concernée, sont chiffrés et stockées dans le cloud.

Une fois l’application (iOS ou Android) installée qui accompagne la carte magnétique Coin, il est possible de lire via le smartphone toutes les informations liées aux cartes de crédit compilées.

La connexion sans fil Bluetooth low energy est exploitée pour le transfert des données bancaires entre l’iPhone et la carte Coin.

En raison de la faible portée, il est nécessaire de laisser à proximité le smartphone et la carte Coin.

La carte se désactivera d’ailleurs après un certain délai en cas d’éloignement persistant du téléphone mobile compagnon.

Ce qui est censé donner un gage de sécurité en cas de perte ou de vol.

Autre élément notable en termes de sécurité, le système Coin chiffre les données des cartes de crédits copiées en 128 bits ou 256 bits.

La start-up californienne a lancé un système de pré-réservation pour des premières livraisons attendues en juillet 2014.

Par ce mode de crowdfunding, elle cherche désormais à lever au moins 50 000 dollars.

Ces fonds devraient lui permettre d’élargir le dispositif à d’autres cartes voire à d’autres marchés au-delà des Etats-Unis.

Le fondateur Kanishk Parashar (ex-eBay, PayPal, Yahoo et Oracle) a travaillé pendant deux ans en coulisse pour lancer le concept Coin.

En guise de premiers soutiens, Coin avait attiré l’attention de Y-Combinator et de K9 Ventures.

Vidéo de présentation de Coin (via YouTube).

——-Quiz——–

Maîtrisez-vous le paiement en ligne ?

———————

Crédit image : Coin


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur