Mobile : la SNCF dématérialise ses billets

Cloud

Voyages-SNCF se fait l’écho de la démocratisation des plates-formes mobiles en présentant une application de réservation de billets compatible avec la plupart des smartphones du marché. Il s’agit plus ou moins d’une version simplifiée du site Web.

La SNCF s’apprête à conclure en fanfare le trentième anniversaire du premier trajet en TGV. A cette occasion, Voyages-SNCF.com propose une application mobile pour smartphones, compatible avec les principales plates-formes logicielles du marché, à savoir iOS, Android et Windows Phone.

Le programme est indépendant du site Web, bien qu’il n’en reprenne les principales caractéristiques. Il s’agira en quelque sorte d’une version simplifiée, particulièrement adaptée à un usage en déplacement, pour des consultations et réservations de dernière minute.

A la première connexion, l’interface propose de renseigner quelques informations d’ordre personnel (âge, avantages tarifaires, cartes de fidélité) et enregistre le profil pour accélérer les transactions, sans requérir une quelconque navigation sur le site Web apparenté.

Un carrousel situé dans la partie inférieure de l’affichage se dédie à une tâche : l’ajout de contacts en vue de préparer des excursions de groupe et autres voyages communautaires.

A l’image des supermarchés et leurs coupons de réduction, de Google et son porte-monnaie électronique, la tendance est à la centralisation des données sur un terminal unique destiné à un large palette d’usages.

Le smartphone se mue ainsi en billet électronique avec la deuxième version de l’e-billet. Ce dernier s’imprègne des codes QR, bannissant la confirmation écrite annexe que nécessitait son prédécesseur.

Voyages-SNCF, qui revendique un million de billets vendus par ce biais depuis le début de l’année, séjours et trajets en train confondus, annonce une disponibilité pour le mois d’octobre, sur les lignes du TGV Sud-Est.

En écho à la refonte globale du site, à l’amélioration des rubriques d’assistance et à la sécurisation renforcée des paiements, l’aspect social se développe. A compter de novembre, des fonctionnalités de partage via les réseaux sociaux Facebook et Twitter feront leur apparition.

 

Crédit photo : Copyright bannosuke – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur