Mobile Tag cherche à dynamiser le CRM mobile via les codes-barres

CloudCRMMarketingMobilitéOS mobilesSmartphones

La société française Mobile Tag réalise une levée de fonds de 6,6 millions d’euros. Elle pousse des solutions de marketing mobile en scannant des codes-barres depuis un smartphone.

Votre smartphone devient un scanner de codes-barres avec Mobile Tag, qui  vient de réaliser une levée de fonds de 6,6 millions d’euros auprès de trois fonds : S.E.B Ventures (Skandinaviska Enskilda Banken Venture Capital), Alven Capital et XAnge Private Equity.

Le premier vient d’entrer dans le capital tandis que les deux autres soutiennent la société française qui développe des solutions marketing pour codes-barres depuis 2008.

A cette époque, Alven Capital et XAnge Private Equity s’étaient associés à IDF Capital pour organiser le deuxième tour de table de Mobile Tag (4 millions d’euros levés).

Cette opération de financement va permettre à la société (55 personnes) d’accélérer son développement commercial en France et poursuivre son offensive marketing aux Etats-Unis.

Fondée en 2006 par Domenico Surace, Mobile Tag développe des solutions de marketing mobile qui permettent d’accéder à du contenu promotionnel sur mobile en scannant des codes-barres depuis un smarpthone.

Aujourd’hui, la société recense 10 millions de téléchargements d’applications Mobile Tag (dont 7 millions en France), disponibles sur des environnements comme iPhone, Android, BlackBerry et Nokia Ovi Store (en attendant Windows Phone 7 ?).

Des services permettant de renforcer la gestion de la relation clientèle des enseignes ou des marques comme Darty, Fnac, Nike, Canal Plus, Les Pages Jaunes, La Poste, L’Oréal ou Pernod..

Mobile Tag a développé un savoir-faire en termes d’exploitation des codes-barres 2D (QR-codes, Datamatrix, Flashcode, Fotokody) ou 1D (EAN, UPC) qui se trouvent sur les emballages des produits et les tags NFC.

La société a fédéré autour de son projet les principaux opérateurs (Orange, SFR et Bouygues Telecom) mais aussi l’Association française du multimédia mobile (AFMM) : en 2008, un contrat de licence réciproque a été signée sur les spécifications du code-barre 2D Flashcode.

Récemment, Mobile Tag a annoncé qu’elle avait développé la “première plate-forme universelle codes-barres”, ainsi qu’un lecteur NFC fonctionnant avec le Nexus S de Google (application disponible sur l’Android Market).

Autant de nouveautés qui devaient faire l’objet de démos au cours du Mobile World Congress de Barcelone qui s’achève.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur