Mobile World Congress : la machine Yahoo Mobile relancée

Mobilité

Yahoo a remodelé sa stratégie de services mobiles en proposant un point d’accès unique à personnaliser.

(Photo d’archive) Quoi de neuf dans la mobilité façon Yahoo ? Le groupe Internet étoffe son services mobiles en montant un point d’accès unique à son univers (http://mobile.yahoo.com depuis son téléphone mobile), mais qu’il est possible de personnaliser.

Dans le cadre de World Mobile Congress, le groupe Internet a dévoilé une nouvelle version de Yahoo Mobile plus dense. Disponible en version bêta dès maintenant, le portail mobile sera véritablement enclenché qu’à partir de fin mars pour certains modèles et dans certains pays (voir encadré en bas de l’article).

Mais le champs de terminaux pris en compte est large : Nokia, RIM, Samsung, Sony Ericsson, Motorola, iPhone…Mais, en termes de systèmes d’exploitation mobiles, là aussi, Yahoo Mobile se veut relativement agnostique : il est compatible avec les terminaux sous Windows Mobile, Symbian et Androïd (du moins, l’OS poussé par Google sera disponible lors du lancement officiel en mars.

Yahoo a compilé un bouquet dense de services mobiles dans ce portail en reprenant les fondamentaux : Yahoo oneSearch (moteur de recherche mobile Yahoo), Yahoo Mail, Yahoo oneConnect (vos services favoris : mail, messenger, photos …), Yahoo Messenger, Yahoo Actualité, Yahoo onePlace (“accèder et gérer son contenu préféré depuis un même endroit”).

Le groupe Internet, désormais présidé par Carol Bartz, joue aussi l’ouverture en termes de messageries (accès à Gmail, Live Hotmail et AOL Mail), de réseaux sociaux (Bebo, Facebook, FlickR, MySpace, Twitter ou YouTube).

La reconnaissance vocale sur oneSearch

Pour les versions compatibles avec les smartphones, les fonctionnalités de Yahoo Mobile seront plus poussées. Par exemple, les utilisateurs pourront utiliser Yahoo! oneSearch Reconnaissance Vocale, permettant de lancer une recherche grâce à leur voix. L’accès au navigateur Opera Mini 4.2 du nom de l’éditeur norvégien éponyme sera également favorisé.

Reste à savoir dans quelle mesure la dimension portail mobile est pertinente alors que tous les éditeurs, constructeurs et opérateurs développent des plates-formes d’applications type App Store. Lors du WMC, Nokia a dévoilé ce type de chantiers tandis que Microsoft a sorti son MarketPlace.

Dernière précision : ne pas confondre le portail mobile Yahoo Mobile avec Yahoo To Go, qui est une application à télécharger sur son téléphone pour disposer du bouquet de services Internet élaborés par le groupe Internet (actuellement disponible en version 3).

Calendrier échelonné entre mars et mai
Yahoo a monté un calendrier échelonné pour le lancement grand public de son portail mobile, actuellement exploité en mode bêta. Fin mars, l’accès pour les détenteurs de téléphones portables de grandes marques (Nokia, Samsung, LG…) sera ouvert. Les clients iPhone, BlackBerry Bold et BlackBerry Storm seront également servis. Dans la catégorie smartphones, il faudra patienter jusqu’à fin mai (la plupart des modèles BlackBerry de RIM, Nokia S60 et 40, Samsung, Sony Ericsson et Motorola). Quid des champs géographiques ? Pour chaque lancement (fin mars et fin mai), chaque version de Yahoo Mobile sera disponible aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Inde, en Indonésie et aux Philippines. Les autres versions pour les autres pays arriveront “courant 2009”.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur