Mobile World Congress : Samsung dévoile son premier smartphone sous son OS Bada

CloudMobilitéOS mobilesPoste de travailSystèmes d'exploitation

A l’occasion du Mobile World Congress (MWC) de Barcelone, Samsung a présenté le Wave, son premier smartphone sous son OS mobile open source maison, Bada.

A l’image de Google et d’Android, Sansung tente le pari du système d’exploitation open source. A l’occasion du Mobile World Congress qui se tient jusqu’au 18 février à Barcelone, le constructeur sud-coréen a présenté Wave, son premier smartphone sous Bada, son premier OS mobile open source.

Il y a quelques semaines, Samsung avait annoncé qu’il ne désirait plus supporter l’OS Symbian de Nokia sur ses smartphones, pour se consacrer pleinement à son propre système d’exploitation mobile. A noter que le constructeur commercialise également depuis quelques mois des terminaux mobiles Android, comme le Galaxy et le Galaxy Spica.

Le nouveau smartphone Wave sous Bada, qui devrait sortir en mai prochain, est doté d’un écran tactile Super AMOLED de 3,3 pouces équipé de la technologie tactile pour l’interface utilisateur TouchWiz 3.0, permettant de davantage personnaliser son interface mobile.

Propulsé par un processeur maison cadencé à 1 GHz, le Wave dispose de connectivités 3G, 3G+, Bluetooth3.0 et Wi-Fi 802.11 b/g/n, ainsi que d’un module GPS.

Orienté multimédia, ce premier terminal Bada dispose d’un appareil photo de 5 Mégapixels embarquant un flash LED et est capable de lire des vidéos aux formats DiVX, WMV, MP4 et XviD.

Disposant d’une fonctionnalité maison baptisée Social Hub, le Wave permet de recevoir, en temps réel, au sein d’une seule boîte de réception ses SMS, e-mails, mais aussi ses notifications issues des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter.

Le smartphone de Samsung va également disposer de sa propre plate-forme de téléchargement d’applications, Samsung Apps, à l’image de l’AppStore pour l’iPhone, ou du Google Android Market.

Le prix du Samsung Wave n’a pas encore été dévoilé.

Samsung, deuxième constructeur mondial de mobiles derrière Nokia, compte sur ses terminaux sous Bada et Android pour lancer sa véritable offensive sur le secteur des smartphones, où sa part de marché n’atteint que les 3,2%, selon les chiffres du cabinet Gartner.

Le constructeur sud-coréen compte ainsi sortir une quinzaine de smartphones cette année, sous Bada ou Android, pour réussir à en écouler pas moins de 18 millions d’unités en 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur