Mobile World Congress : un chargeur de mobile universel se profile

Cloud

17 fabricants et opérateurs mobiles veulent élaborer un chargeur universel, synonyme de commodité, d’économies et d’écologie.

L’association GSMA, qui regroupe une grande partie des acteurs du monde de la téléphonie mobile, a annoncé le développement d’un chargeur mobile universel ou UCS (Universal Charging Solution) muni d’un port micro-USB.

17 opérateurs mobiles et constructeurs ont pour le moment adhéré à ce projet, tels que Orange, AT&T, Motorola, Samsung, Nokia, Qualcomm, Telefonica, 3 Group, KTF, Telenor, Telstra, T-Mobile, Vodafone, Telecom Italia, LG, ou Sony Ericsson.

Ils travailleront main dans la main avec l’Open Mobile Terminal Platform (OMTP), l’organisme chargé d’établir une liste de spécificités techniques à respecter pour l’élaboration d’un chargeur universel.

“Un chargeur universel rendra aussi la vie plus facile au consommateur, qui pourra utiliser le même chargeur tout en changeant de téléphone et recharger son mobile depuis un autre chargeur”, indique la GSMA dans son communiqué.

L’attrait d’un tel chargeur est aussi écologique. Celui qui sera validé devrait consommer 50% d’énergie en moins que les chargeurs actuels. En outre, une fois chaque personne équipée d’un chargeur universel, il ne sera plus indispensable d’en vendre un avec chaque mobile.

A terme, cela devrait éviter d’avoir à se débarrasser d’un vieux chargeur devenu incompatible avec son terminal de dernière génération : la GSMA estime ainsi que 51 000 tonnes de matériels pourrait être économisées chaque année.

Dans la même veine, Nokia commercialise son N79 Eco, un mobile vendu sans chargeur. Ce terminal peut alors être rechargé avec n’importe quel chargeur élaboré par le constructeur finlandais.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur