Smartphones : Archos refait ses gammes sous Android 5.1 et Windows 10

MobilitéSmartphones
3 31

Pour préparer l’IFA 2015, Archos présente trois nouveaux smartphones, dont une déclinaison de l’Archos 50 Diamond.

Avec Archos, les nouveaux terminaux mobiles se succèdent à un rythme effréné.

Après les Archos 50 et 55 Helium Plus annoncés en juin, le fabricant high-tech français dévoile 3 nouveaux smartphones, juste avant l’organisation du salon IFA de Berlin (4-9 septembre) dédié à l’électronique grand public.

On se souvient que l’Archos 50 Diamond – présenté en octobre 2014 – avait fait l’unanimité grâce à une fiche technique de haute volée associée à un mobile à la finition irréprochable.

C’est sur cette base qu’Archos entend bien décliner ses nouveaux modèles.

Les nouveaux Archos 50e Helium et Archos 50 Cesium disposent de spécifications hardware communes.

Ils se distinguent uniquement par leur OS : Android 5.1 Lollipop pour le 50e Helium et Windows 10 pour le Cesium.

archos-50-helium-cesium

Sous le capot, on trouve le SoC (System on Chip) d’entrée de gamme Snapdragon 210 intégrant un processeur à 4 coeurs Cortex-A7 cadencés jusqu’à 1,1 GHz et un GPU Adreno 304. La puce est épaulée par 1 Go de mémoire vive. Pas de quoi mettre à genou les applications de benchmark.

Côté stockage, les deux appareils embarquent 8 Go de mémoire flash interne, extensibles avec carte microSD (modèle de 32 Go au plus).

Dans les deux cas, il s’agit de terminaux mobiles équipés d’un écran IPS de 5 pouces affichant une image définie en HD (1280 par 720 pixels), pour une finesse d’affichage de 294 ppp (pixels par pouce).

Côté connectivité, on trouve deux emplacements pour cartes SIM (pouvant être simultanément actives). L’aspect connectivité n’est pas en reste avec deux terminaux mobiles qui supportent le Bluetooth 4.0, le Wi-Fi n, la 4G LTE de catégorie 4 (jusqu’à 150 Mbit/s pour le débit descendant et 50 Mbit/s pour le débit ascendant en théorie) ainsi que la 3G+ avec le DC-HSPA+, synonyme de 42 Mbit/s (descendant) et 11 Mbit/s (ascendant).

Deux appareils photos (avec capteur de 2 mégapixels en façade et de 8 mégapixels associé à un flash LED au dos) complètent l’équipement.

L’ensemble est alimenté par une batterie de 2100 mAh, soit 100 mAh de plus que celle de l’Archos 50 Helium Plus.

Une déclinaison de l’Archos 50 Diamond arrive

Mais, Archos a plus d’un tour dans son sac et annonce aussi l’Archos 50 Diamond S.

Un Archos 50 Diamond mieux équipé ? On trouve bien le SoC MediaTek 6753 contre le Snapdragon 615 (CPU à deux jeux de 4 coeurs Cortex-A53 et un GPU Adreno 405) pour le modèle précédent, même si le regain de puissance reste à prouver.

La puce du constructeur taïwanais dispose, elle, d’un processeur à 8 coeurs Cortex-A53 et d’une solution graphique MaliT720 MP3 signée ARM.

Le SoC est associé à 2 Go de RAM tandis que le stockage est assuré par 16 Go de flash (extensible avec carte microSD jusqu’à 32 Go).

archos-diamond-S

On reste sur un écran de 5 pouces à technologie Super AMOLED (déjà présent sur l’Archos 50 Diamond) avec protection Gorilla Glass 3 et définition HD (1280 par 720 pixels), pour une résolution de 294 ppp. Dual SIM Active, Bluetooth 4.0 et appareils photos avec capteurs de 8 mégapixels (en façade) et 16 mégapixels (dorsal) avec flash LED sont aussi de la partie.

Gros bémol au niveau de la capacité de la batterie : 2300 mAh contre 2700 mAh pour son prédécesseur (Archos 50 Diamond). Un choix discutable qui permet toutefois au fabricant d’alléger le terminal à 118 grammes (contre 142 g) avec un encombrement de 152,6 par 76,4 mm et une épaisseur de 8,4 mm. Le terminal se pare maintenant d’une finition en verre.

Les Archos 50e Helium et Archos 50 Cesium seront disponibles dès novembre 2015 au tarif de 120 euros, tout comme l’Archos 50 Diamond S qui se proposé à 200 euros.

(Crédit photo illustration : ARCHOS 50 Helium)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur