Mobilité et fidélité client : Facebook acquiert Tagtile

Entreprise

Après Instagram, nouvelle acquisition pour Facebook, en l’occurrence la start-up californienne Tagtile, éditrice d’une solution de gestion de programmes de fidélité sur mobile.

Facebook entérine son offensive sur le front des terminaux mobiles avec l’acquisition de Tagtile.

Cette start-up californienne édite une solution de gestion de programmes de fidélité à partir des smartphones.

Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Mais un transfert intégral de l’équipe de Tagtile est d’ores et déjà acté, en vertu d’un rachat du capital “dans sa quasi-totalité“, précise Abheek Anand.

Le CEO et co-fondateur de Tagtile, passé notamment par la maison VMware, poursuivra ses activités au sein de Facebook.

En à peine un an d’exercice, sa société s’est constitué un généreux écosystème ponctué de clients logiciels pour Android et iOS.

L’accès a ce portefeuille virtuel est gratuit pour tout mobinaute détenteur d’un smartphone compatible. L’application interagit avec des stations dédiées dont s’équipent les commerçants.

Pour l’utilisateur lambda, ce sont autant d’opportunités de suivre en temps réel l’évolution de ses différents comptes fidélité avec un système de notifications et d’offres ciblées.

Le critère géographique prévaut dans cette éventualité.

En contrepartie, les vendeurs, via une interface d’administration centralisée, peuvent appréhender le comportement de leur clientèle en fonction de l’historique d’achats ou de la fréquence des visites.

Avec 845 millions d’utilisateurs au dernier pointage, pour un chiffre d’affaires de 3,71 milliards de dollars sur l’année écoulée, Facebook, qui prépare minutieusement son entrée en bourse, est pressenti pour enrichir sa plate-forme de ce service, véritable porte d’entrée vers le monde du commerce.

Désormais valorisé à plus de 100 milliards de dollars, le réseau social de Mark Zuckerberg multiplie les acquisitions.

La dernière remonte à la semaine passée, Instagram passant dans son giron pour la bagatelle d’un milliard de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur