Mobilité : HTC maintient l’effort en haut de gamme

MobilitéOS mobiles
htc-desire-eye

En plus de compléter son offre de smartphones avec un modèle Desire Eye orienté photo, la firme taïwanaise lance une caméra connectée liée à une application mobile.

Crédité d’environ 2 % du marché des smartphones au dernier pointage d’IDC, HTC joue la continuité dans le haut de gamme.

Après avoir dévoilé, début septembre dans le cadre du Salon de l’électronique de Berlin (IFA 2014), le modèle Desire 820 et son processeur octocoeur Qualcomm Snapdragon 615, la firme taïwanaise dégaine le Desire Eye. Ce 5,2 pouces – en Full HD, soit 442 pixels par pouce – embarque un SoC Snapdragon 801 doté de 4 coeurs Krait 400 à 2,3 GHz, d’une solution graphique Adreno 330 et d’un modem LTE catégorie 4, c’est-à-dire la 4G à 150 Mbit/s.

Livré sous Android 4.4.2 “KitKat”, le Desire Eye adopte un design monocoque. Avec sa batterie non amovible de 2400 mAh annoncée à 20 heures d’autonomie “en appel voix sur réseau 3G”, il pèse 154 g pour 8,5 mm d’épaisseur. Son châssis est certifié IPX7, ce qui suppose une résistance à la poussière et à l’immersion temporaire, en l’occurrence pendant 30 minutes à 1 m de profondeur selon la nomenclature officielle de la Commission électrotechnique internationale.

Sous le capot, on retrouve également 2 Go de RAM et 16 Go pour le stockage (capacité extensible de 128 Go avec une carte microSD). HTC mise gros sur le capteur d’images en façade : 13 mégapixels de résolution, c’est autant que la caméra située à l’arrière, avec les mêmes fonctions de mise au point automatique et de rectification de l’exposition par un système de double LED.

Au niveau logiciel, la principale nouveauté se nomme Eye Experience. Il s’agit en fait d’un ensemble de fonctionnalités destinées à améliorer les sessions de chat vidéo et les conférences téléphoniques, notamment en centrant de manière automatique les visages sur l’écran (jusqu’à 4 personnes peuvent être détectées dans le même champ).

Permettant par ailleurs de combiner des captures réalisées simultanément avec les caméras avant et arrière ou encore de déclencher à la voix (“cheese” pour une photo ; “action” ou “ça tourne” pour la vidéo), Eye Experience sera également déployé sur les modèles HTC One M8, One M7, One mini, One mini 2, One max, Desire 816 et Desire 820. Pour ce qui est du Desire Eye, il est annoncé à 499 euros TTC au mois de novembre “chez les principaux opérateurs et distributeurs”.

Soigner son image

HTC prépare, pour la fin octobre, le lancement commercial d’un autre produit : la caméra “RE”, de forme cylindrique et sans écran, avec un seul bouton déclencheur (appui court pour une photo ; appui long pour une vidéo). L’appareil exploite un accéléromètre qui lui permet de s’activer automatiquement lorsqu’elle est prise en main.

Au niveau de l’optique, on part sur un grand-angle à 146 degrés en f/2.8 avec des fonctions de capture “slow motion” et “timelapse”. Résistante à l’eau comme le Desire Eye, la RE intègre une batterie de 820 mAh annoncé à “1000 photos d’autonomie”. Il existe, en option, un accumulateur qui multiplie par quatre cette durée de vie.

Le stockage s’effectue sur carte microSD, mais le produit peut aussi se connecter directement au téléphone par Bluetooth ou Wi-Fi Direct (802.11n) pour diffuser en temps réel les séquences enregistrées, via une application iOS / Android. Autre possibilité : utiliser le port micro-USB, qui servira surtout à recharger la batterie, éventuellement avec la station d’accueil disponible en option. HTC travaille actuellement sur un service d’upload en direct sur YouTube. Le constructeur invite aussi les développeurs à exploiter l’API mise à leur disposition.

La commercialisation se déroulera en direct sur un site Web dédié, avec au catalogue des accessoires un chargeur allume-cigare, un capuchon d’étanchéité renforcée et diverses montures (collier réglable pour guidon, support à ventouse, adaptateur pour casque, etc.).

htc-re-camera

* En illustration ci-dessus, la caméra RE.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la 4G, ça vous connaît ?

Crédit photos : HTC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur