Mobilité : Lenovo acquiert des brevets stratégiques

Régulations
lenovo-brevets-mobilite

Lenovo se prémunit face aux litiges relatifs à la propriété intellectuelle en signant un accord de licence avec l’Américain Unwired Planet, qui dispose d’un portefeuille de 2500 brevets englobant diverses technologies mobiles.

Lenovo se montre prévoyant sur la question des technologies mobiles.

Dans l’éventualité de conflits liés à la propriété intellectuelle, le groupe électronique chinois consolide son portefeuille de brevets. Il investit 100 millions de dollars dans un accord de licence avec l’Américain Unwired Planet. Connue historiquement sous la marque OpenWave, cette entreprise basée dans le Nevada est active depuis la fin des années 1990. De par la nature de son activité, qui consiste à exploiter des fonds de catalogues de brevets, elle est souvent assimilée à un “patent troll“.

Son arsenal regroupe aujourd’hui quelque 2500 brevets, délivrés ou en instance. Plus de 2200 – dont environ 750 validés aux États-Unis et portant aussi bien sur le cloud que la messagerie électronique – ont été acquis début 2013 auprès d’Ericsson. L’équipementier suédois y ajoutera 100 brevets par an jusqu’en 2018, en vertu du contrat qui lie les deux sociétés.

Lenovo s’est assuré un droit d’exploitation sur ce patrimoine intellectuel, mais en a aussi acquis une partie. En l’occurrence, 21 familles de licences, dont la plupart concernent des protocoles et méthodes de communication sur les réseaux mobiles haut débit (3G/4G). Une opération stratégique inscrite dans la continuité du rachat de Motorola Mobility, pour 2,91 milliards de dollars en janvier dernier. A cette occasion, le groupe high-tech chinois avait récupéré l’activité terminaux du fabricant américain… sans toutefois récupérer ses nombreux brevets, conservés par Google.

Une fois la transaction avec Unwired Planet finalisée (d’ici 30 jours selon Re/code), Lenovo pourra lancer officiellement son offensive sur le marché des smartphones. L’Amérique latine, l’Asie-Pacifique et la zone Moyen-Orient – Afrique, où la demande explose, figurent en bonne position sur la feuille de route.

Au sortir d’une année 2013 conclue sur un chiffre d’affaires sans précédent, des bénéfices records et des volumes de ventes jamais atteints auparavant, Lenovo affiche une santé de fer encore illustrée récemment par le rachat de l’activité serveurs d’IBM. Pour maintenir cette dynamique, la multinationale doit toutefois adapter son offre à une demande évolutive : pour la première fois de son histoire, elle a vendu, au cours d’un trimestre (celui des fêtes de fin d’année 2013), plus de terminaux mobiles que de PC.

Lenovo ThinkPad X1 Carbon - 3e génération

Image 1 of 4

Une troisième génération plus svelte
La nouvelle version du ThinkPad X1 Carbon est annoncé à partir de 1,27 kg pour 18 mm d'épaisseur, contre 1,33 kg et 19 mm pour la génération précédente. Le modèle tactile introduit début 2013 en est à 1,55 kg pour 21 mm.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : avez-vous suivi la guerre Apple/Samsung ?

Crédit illustration : Maksim Kabakou – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur