Mobimel : des forfaits SMS pour les entreprises

Mobilité

Outil de communication interne, brique de CRM, système d’alerte, le SMS s’impose en entreprise. Mobimel, société spécialisée dans l’envoi de ces messages, propose des forfaits pour les sociétés afin d’abaisser les coûts des messages courts.

Le cabinet d’études IDC estime à 7 milliards le nombre de SMS qui seront envoyés cette année en France, soit deux fois plus qu’en 2000. Une tendance mondiale, puisqu’en décembre dernier, 15 milliards de messages avaient été envoyés à travers le monde, contre neuf milliards six mois plus tôt. Toutefois, si le SMS trouve sa place auprès des jeunes de 15-19 ans, selon une étude réalisée par Ipsos pour le fournisseur de services de téléphonie mobile Kiwee, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à utiliser, elles aussi, ce nouveau service… Plusieurs facteurs expliquent cette tendance. “Le SMS intègre aujourd’hui d’innombrables services à valeur ajoutée, qui n’ont plus grand-chose à voir avec une utilisation grand public”, estime Olivier Cote, chef de projet chez Mobimel, société spécialisée dans l’envoi de SMS. Les utilisations des SMS dans un cadre professionnel sont en effet multiples, mais l’usage des ces minimessages répond surtout à deux exigences : le nombre important des messages et surtout la rapidité avec laquelle ces informations sont envoyées. Ainsi, l’entreprise peut utiliser le SMS pour une communication interne afin, par exemple, de contacter sa force de vente rapidement. L’idée d’un envoi de groupe a très vite intéressé les services marketing des entreprises. En effet, le SMS colle très bien à une utilisation telle que la gestion de la relation client. L’information ainsi apportée devient personnelle pour le client, mais surtout peut être envoyée en grand nombre. Par ailleurs, les services d’alerte sont de plus en plus basés sur les SMS.

Des formules pour réduire le coût des SMS

Toutefois, même si le SMS est en général moins cher qu’un appel téléphonique, il est tout de même plus coûteux qu’un envoi par e-mail, surtout dans le cadre d’une campagne marketing… Mobimel innove sur ce marché B to B, avec des formules d’abonnement et de cartes adaptées allant de 225 à 50 000 francs. Les cartes prépayées répondent à des besoins occasionnels comme l’envoi d’un mailing. Valides deux mois, elles permettent d’envoyer de 200 à 10 000 messages. Chaque message envoyé revient de 1,30 à 0,94 franc HT, selon le crédit acheté au départ. Pour des utilisations récurrentes, Mobimel Pro propose des formules d’abonnement allant de 260 à 80 000 SMS à utiliser alors dans les six mois. Pour un volume de 80 000 SMS, le prix descend jusqu’à 0,63 franc HT.

Dans ces cas d’utilisation, il est bien évident que le client dispose d’un moyen rapide pour composer le texte et effectuer les envois. Mobimel propose une interface Web à travers laquelle l’entreprise cliente peut taper son texte (maximum 160 caractères) et choisir les destinataires du message via le site de Mobimel. L’utilisateur qui aurait déjà enregistré ses contacts clients dans une base de données annexe pourra aussi indiquer l’échantillon de population de sa base de données auquel il souhaite envoyer le SMS. Enfin, un mode d’envoi automatique permet, une fois les tâches programmées, de générer des SMS sans intervention humaine.

Selon Ipsos, le développement du SMS profiterait du décollage plus que lent du Wap. Pourtant, Olivier Cote estime que ce sont deux marchés distincts. Selon lui, le Wap est utilisé pour rechercher de l’information, alors que le SMS sert à recevoir l’information.

Pour en savoir plus :Le site de Mobimel


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur