Mobinil : France Telecom-Orange obtient le droit de lancer une OPA

Mobilité

Avec le feu vert de l’autorité de régulation de la Bourse en Egypte, France Telecom veut lancer une OPA pour détenir 100% du capital de Mobinil. Mais Orascom Telecom, l’autre actionnaire de Mobinil, résiste.

France Telecom poursuit son offensive réglementaire pour arracher le contrôle de Mobinil, premier opérateur mobile par le nombre d’abonnés en Egypte.

Dans un communiqué de presse, l’opérateur télécoms français annonce qu’il vient d’obtenir le visa de l’autorité de marché égyptienne (EFSA) pour son offre d’achat sur les actions ECMS (structure centrale pour le contrôle de l’opérateur mobile Mobinil et détenue actuellement à 51% par Orascom Telecom).

Plus rien n’empêcherait France Telecom de lancer une offre publique d’achat sur les actions d’ECMS qui lui échappent (“au prix de 245 livres égyptiennes par action, soit une prime de 18,9% par rapport au cours de clôture du 10 décembre 2009”). L’offre sera valable du 15 décembre 2009 au 14 janvier 2010.

Le contrôle de Mobinil fait l’objet d’un différend entre France Telecom et Orascom Telecom. Le groupe télécoms français assure qu’il a pris contact avec son homologue égyptien pour trouver une issue.

Mais visiblement, il subsiste des tensions. Selon Reuters, un porte-parole d’Orascom Telecom se déclare “stupéfait” par la décision de l’EFSA. Les avocats du groupe “évaluent” le visa qui a été délivré à France Telecom.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur