MOD : Cyanogen prépare « l’ère post apps »

Apps mobilesMobilitéOS mobiles
0 0

Cyanogen, l’éditeur du fork d’Android, étrenne une nouvelle plateforme MOD pour intégrer nativement les applications dans l’OS.

Cyanogen, l’éditeur américain rendu populaire grâce à son OS mobile éponyme basé sur Android (fork), lance la plateforme MOD.

Si le nom n’est pas sans rappeler la ROM custom répondant au nom de CyanogenMOD, cette initiative est bien distincte.

Cyanogen clame dans une contribution blog que l’introduction de MOD permet « d’anticiper l’ère post-apps ».

Concrètement, il s’agit de fournir aux développeurs d’applications l’accès à de nombreuses API (connecteurs) jusqu’alors exclusivement réservées aux développeurs de l’OS. Cela va leur permettre de pouvoir intégrer nativement leurs applications profondément dans l’OS de Cyanogen.

Pour l’heure, cet accès reste restreint à un nombre limité de partenaires. On ne s’étonnera pas que Cyanogen veuille procéder par étapes, s’agissant d’un domaine qui peut être sensible en termes de sécurité.

Mais, l’objectif de la société est clairement d’ouvrir sa plate-forme ROM à un plus grand nombre développeurs par la suite.

Actuellement, on compte notamment Truecaller (de l’éditeur scandinave True Software) et Microsoft parmi les partenaires disposant d’un accès anticipé aux API.

La firme de Redmond a planché sur l’intégration de Skype dans l’OS Cyanogen grâce à MOD.

Ce qui permettra aux utilisateurs du logiciel d’utiliser l’application native pour passer un appel en VoIP.

Cela permet de simplifier les choses (avec moins d’applications) et d’améliorer ainsi l’expérience utilisateur. Cortana a également bénéficié d’une intégration dans Cyanogen OS au gré de MOD.

Les utilisateurs pourront voir le résultat dès la version Cyanogen OS 13 (basé sur Android 6.0 Marshmallow) dont le lancement est prévu d’ici fin mars.

Cyanogen a aussi mis sur les rails un programme de partenariats avec des OEM afin d’accélérer le développement de terminaux compatibles avec MOD dès leur lancement. La société évoque des smartphones « MOD Ready ».

Avec sa plateforme un brin disruptive, Cyanogen devrait attirer encore un peu plus d’utilisateurs et serait susceptible de faire encore un peu plus d’ombre au véritable Android de Google.

(Crédit image : @Cyanogen)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur