Jetson TX1 : Nvidia met le cap sur les appareils autonomes et « smart »

AccessoiresComposantsMobilitéPoste de travailRéseaux
2 99

Nvidia dévoile le module Jetson TX1 pour apporter la vision assistée par ordinateur, l’apprentissage automatique et la navigation à une nouvelle génération d’appareils autonomes.

Avec le module Jetson TX1, Nvidia va plus loin que l’internet des objets ou plutôt explore de nouveaux horizons.

Il s’agit en effet d’un mini-ordinateur de la taille d’une carte de crédit (50 mm par 87 mm) destiné à être embarqué dans une nouvelle génération de machines autonomes afin de les rendre « smart ».

Dans son communiqué de presse, Nvidia parle ainsi d’une « nouvelle vague constituée de millions d’appareils intelligents ».

Il pourra s’agir par exemple de drones ne se contentant pas d’être radio-commandés mais peuvent naviguer seuls à travers une forêt pour chercher des individus et les secourir.

Le module pourra aussi équiper des systèmes de surveillance compacts capables d’identifier une activité suspicieuse ou encore des robots « doués » de l’apprentissage automatique, de la vision par ordinateur, de la navigation et plus encore.

Selon Deepu Talla, vice-président et directeur général de la division Tegra de NVIDIA : «Ils vont naviguer de manière autonome, reconnaître des objets et des visages et devenir de plus en plus intelligents grâce à l’apprentissage automatique. Le module Jetson TX1 permettra aux développeurs de créer des produits capables de bouleverser l’industrie.  »

Pour ce faire, Jetson TX1 pourra mettre en oeuvre l’apprentissage profond basé sur les réseaux neuronaux artificiels (profond car il s’agit de réseaux à plusieurs couches de profondeur, à l’image du cerveau des humains ou des animaux), de sorte que la machine puisse apprendre.

Le « smart device » sera alors alors capable d’apprendre à reconnaitre des objets ou encore à interpréter d’autres informations.

Le module peut être comparé au plus puissant des ordinateurs d’il y a 15 années en termes de performances.

Il est équipé d’une solution graphique composée de 156 coeurs Maxwell garante d’une performance de 1 teraflops. Elle est épaulée par un processeur à technologie Cortex-A57 (64 bits donc) signée ARM et par 4 Go de mémoire vive LPDDR4.

Il supporte la vidéo 4K / Ultra HD (pour le décodage et l’encodage) ainsi que le traitement d’images au rythme de 1400 megapixels/seconde.

La connectivité sans-fil est de type Bluetooth et Wi-Fi ac et un port Ethernet 1000 est aussi présent.

Le module évolue sous une version de Linux pour Tegra.

Le kit de développement intégrant un module Jetson TX1 sera disponible aux Etats-Unis à compter du 12 novembre 2015 au tarif de 599 dollars. Il arrivera ailleurs au cours des prochaines semaines. Début 2016, le module seul sera proposé à 299 dollars (pour une quantité de 1000 achetés).

Récemment, c’est le fabricant chinois de drones DJI qui levait le voile sur Manifold, un ordinateur embarqué destiné à une nouvelle génération de drones.

Nvidia va plus loin en proposant un module plus omnipotent puisqu’il pourra aussi bien équiper des drones que des robots, voire même des systèmes de type ADAS (Advanced Driver Assistance System) destinés à rendre des véhicules autonomes.

(Crédit photo @Nvidia)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur