Marketing

Monétisation : Facebook accélère avec la publicité premium

reseau-social-communaute-BIG
0 0 2 commentaires

Facebook inaugure un service de publicité premium censé offrir aux annonceurs une visibilité accrue, notamment sur la déclinaison mobile du réseau social.

Dans le cadre de Madison Avenue (New York), Mark Zuckerberg a initié une opération séduction à destination des annonceurs, invités à exploiter le potentiel du nouveau service de publicité « Premium on Facebook » pour renforcer leur visibilité.

Le réseau social mettait jusqu’alors à disposition des marques un ensemble d’outils gratuits, dont les Pages et la Timeline.

L’explosion du trafic sur le site (845 millions de membres au dernier pointage) convainc les intéressés d’orchestrer une segmentation de l’offre publicitaire, au détriment d’utilisateurs plus exposés encore à l’envahissement des encarts de réclame.

En première ligne de pourparlers amorcés pour l’occasion, des multinationales telles Coca-Cola, Macy’s et Walmart envisageraient de souscrire à cette formule qui leur permettra d’apparaître sur les pages d’accueil, les écrans de déconnexion et les fils d’actualités.

Au regard d’une communauté Facebook composée pour moitié de mobinautes réguliers, l’affichage sur mobile est partie intégrante de ce service Premium.

Dans cette lignée, le déploiement des Pages sur les smartphones sera effectif au cours de l’année.

Comme le rappelle Reuters, les revenus publicitaires constituent 85% des quelque 3,7 milliards de dollars de chiffre d’affaires qu’affiche Facebook sur l’exercice 2011.

S’attacher ainsi la bienveillance des annonceurs relève tout autant d’un coup d’accélérateur opportun, alors que le réseau social envisage désormais légitimement une introduction en bourse à 5 milliards de dollars, pour une valorisation proche des 100 milliards.

  1. C’est simple, s’ils nous balancent des pubs sur l’application, je la degage et supprime mon compte dans la foulée. Marre de leur pub partout.