Moniteur HP L2311c : l’USB 3.0 en fer de lance

AccessoiresMobilitéPoste de travail
HP 2133c

Hewlett-Packard présente le L2311c, un moniteur LCD en Full HD de 23 pouces qui fait de l’USB 3.0 son cheval de bataille.

S’il devait être un moniteur LCD pour illuminer le prochain CES et matérialiser en parallèle les ambitions de Hewlett-Packard, le dénommé L2311c, riche d’une connectique qui laisse augurer d’autonomie et de polyvalence, aurait ses chances… Tout du moins sur le papier.

La mobilité mise entre parenthèses (bye bye TouchPad, bonjour Slate), le cloud personnel délaissé au profit d’équipements dédiés aux professionnels (voir le dernier accord avec Microsoft), HP en met plein les yeux au grand public..en Full HD.

Il en découle un produit aux airs d’ordinateur monobloc tout-en-un, quand bien même l’électronique intégrée limite l’office du dispositif à un rendu graphique par le biais d’une interface VGA.

Dépourvu d’une entrée numérique de type HDMI, le L2311c s’accommode en contrepartie de la technologie de transmission de flux audiovisuels Display over USB.

Hormis ce port Ethernet qui en fait un périphérique connecté au même titre qu’un terminal traditionnel, l’implémentation d’une webcam 720p ouvre la voie à l’exercice de visioconférence en résolution 1280 x 720.

En outre, la présence d’un contrôleur USB 3.0 et d’un répartiteur à 4 ports confère à l’ensemble une universalité qui induit notamment la dispense d’une alimentation secteur.

En revanche, la garantie fixée à 3 ans en standard peine à éclipser la réalité d’un prix conseillé (319 dollars TTC) qui résulte de concessions matérielles majeures.

Quand bien même l’absence de haut-parleurs internes n’est qu’un moindre mal, les tourments bien connus des dalles TN refont surface.

Limitée à 250 cd/m², le taux maximal de luminosité proscrit toute utilisation en conditions de surexposition. En intérieur, l’impact du phénomène devrait passer quasi inaperçu, au prix de quelques reflets parasites.

Plus rédhibitoire, ce temps de réponse de 5ms écarte d’emblée joueurs, graphistes et monteurs vidéo, que la rémanence graphique convaincra de maximiser un tant soit peu leur investissement, quitte à opter pour un moniteur habilité à restituer la 3D.

Reste que l’humilité, voire la discrétion exacerbée du constructeur à ce sujet, est aussi louable que ces angles de vision de 160 degrés à la verticale et 170 degrés à l’horizontale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur