Moteur : Bing dépasse Yahoo Search aux Etats-Unis

Dans la guerre des moteurs aux USA, Microsoft se place en position de challenger face à Google, au détriment de Yahoo Search. Mais la firme Internet de Mountain View a de la marge.

internet

2012 s’ouvre sur un bouleversement dans la hiérarchie des moteurs de recherche.

Alors que Google est toujours hors de portée, la descente aux enfers de Yahoo offre à Bing la place de dauphin aux Etats-Unis.

Au cours d’un exercice 2011 marqué par le renouveau annoncé de l’écosystème Windows dans son ensemble, Microsoft a consenti des investissements significatifs pour déployer son moteur à l’international.

Y compris pour conquérir le marché français.

Mais la rentabilité est encore un horizon lointain.

La curation avec Editor’s Picks, les services de Mozilla par le biais d’une déclinaison de Firefox, un partenariat avec Facebook pour en devenir le dictionnaire multilingue… Bing s’est attaché le concours de nombreux partenaires.

Son offre s’est considérablement enrichie et les dernières statistiques de ComScore s’en ressentent.

Leur portée se limite certes à l’outre-Atlantique, mais un tel tournant, même statistique, en dit si long qu’il augure sans grands ambages d’une réalité mondiale.

En décembre, Bing a enregistré 15,1% des quelque 18,2 milliards de requêtes adressées sur la Toile américaine, contre 15% le mois précédent.

En parallèle, Yahoo Search est encore loin de la décrépitude mais le moteur est sur une pente assurément descendante.

Son déclin s’accentue et conclut l’exercice 2011 à 14,5% des recherches (- 0,6 point en regard des statistiques de novembre).

Les plates-formes annexes (vidéo, réseaux sociaux) et le trafic mobile exceptés, Google conserve fermement les commandes, jusqu’à renforcer son assise à 65,9% des requêtes (+ 0,5%).

Après son inauguration en 2009, Bing a longtemps stagné à 8% des parts de marché.

Ironie du sort, le véritable coup de cravache qui a lancé son épopée est intervenu en juillet de la même année, à la faveur d’un accord mi-technologique mi-commercial avec…Yahoo.

Investi ce mois, Scott Thompson est le dernier en date d’une longue série de commandants sacrifiés à la survie d’un équipage mal embarqué.

Etait-il écrit que 2011 se refermerait sur une hiérarchie revisitée des moteurs de recherche ?

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Moteur : Bing dépasse Yahoo Search aux Etats-Unis

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

16:35:07