Moteur de recherche : Twitter signe un partenariat avec Google et Microsoft

Mobilité

Google et Microsoft viennent de signer un accord avec Twitter pour inclure dans leur moteur de recherche respectif, en temps réel, les messages laissés par les internautes sur le site de micro-blogging.

Après avoir initié une levée de fonds de 100 millions de dollars à la fin septembre, Twitter continue sa stratégie d’expansion sur le Web afin de mieux concurrencer son rival Facebook dans le secteur des réseaux sociaux. Deux géants de l’Internet, Google et Microsoft, viennent en effet de conclure un accord avec le service de micro-blogging. Toutefois, les termes financiers de ce partenariat n’ont pas été dévoilés.

Ils s’engagent ainsi à ce que les différentes mises à jour effectuées sur les profils Twitter par les utilisateurs soient disponibles en temps réel dans les résultats de recherche des moteurs de Microsoft et Google. De son côté, la firme de Redmond a aussi annoncé avoir signé un tel partenariat avec Facebook, qui compte aujourd’hui plus de 300 millions de membres.

A travers une page dédiée sur Bing et Google Search, il sera ainsi possible, pour les internautes d’accéder, à travers une recherche, à l’ensemble des commentaires laissés sur Twitter sans avoir à transiter directement pas ce site.

“Nous allons accéder à toute l’information publique de Twitter en temps réel. Vous devriez pouvoir l’utiliser en quelques minutes seulement”, a précisé Yusuf Mehdi, vice-président des services en ligne de Microsoft, lors d’une présentation organisée à San Francisco, rapporte l’AFP.

Si Microsoft a déjà mis en place ce nouveau service, Google, en revanche, n’a pas précisé la date de disponibilité de cette nouvelle fonctionnalité au sein de son moteur de recherche.

Ce partenariat multiple autour du très populaire service de micro-blogging devrait encore accentuer la concurrence sur le secteur des moteurs de recherche. Google n’a pas encore grand-chose à craindre : selon le cabinet d’analyses ComScore, Google s’est octroyé une part de marché de l’ordre de 64,9% sur le sol américain en septembre dernier, contre seulement 9,4% pour Bing, qui a été lancé au printemps dernier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur