Moteur rafraîchi : bilan d’étape de Google avant élargissement

Cloud

Au nom de la lutte contre les “fermes de contenus”, Google a changé l’algorithme de son moteur afin d’améliorer la qualité des résultats. Et ce serait probant en termes de pertinence.

Google est vraiment entré en guerre contre les “fermes de contenus” au niveau mondial.

C’est dans ce but qu’il a récemment rafraîchi son algorithme de référencement moteur (“projet Panda”).

Une méthode visant à écarter les contenus perçus comme des parasites.

Le leader de la recherche en ligne a pris le soin d’évacuer des résultats présentés comme du spam ou jugés non pertinents.

Il vise les fermes de contenus qui produisent des contenus comme des robinets et qui offrent peu de valeur ajoutée.

Pour rassurer son audience globale, Google s’est contenté d’effectuer ce dépoussiérage d’algorithme en février en visant seulement les Etats-Unis. Mais il songe maintenant à élargir le périmètre géographique.

La firme Internet de Mountain View a visé en priorité les sites qui copient les contenus des autres sites et ceux qui suscitent peu d’intérêt pour la communauté des internautes.

Parmi les fermes de contenus qui constituent la cible de prédilection, on peut citer le cas de Demand Media qui exploite le portail eHow et qui produit à la fois des contenus enrichissants et de piètre qualité.

Un mois après le “switch”, Amit Singhal, un “Google Fellow” en charge des projets sur la recherche en ligne, considère que les internautes trouvent désormais de meilleurs résultats et les éditeurs légitimes voient leur trafic augmenter.

Les sites de qualité proposant des contenus originaux et dense en termes d’information pour les internautes ont vu leur ranking s’améliorer.

(lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur