Moteurs de recherche : Google et Yahoo aussi mauvais l’un que l’autre

Cloud

Selon une étude universitaire, Google et Yahoo n’atteignent pas la moyenne en matière de pertinence de résultats. Mais ils restent meilleurs que les autres outils.

Si avec plus de 7 utilisateurs sur 10, Google est incontestablement le moteur de recherche le plus consulté du Web, est-il pour autant celui qui présente les réponses les plus pertinentes aux requêtes des internautes? Pas nécessairement. Ou plutôt, il n’est pas seul.

Selon Jean Véronis, professeur de Linguistique et Informatique à l’Université de Provence (Aix-Marseille 1), Google arrive ex aequo avec Yahoo en terme de “telle qu’elle peut être perçue par un panel d’utilisateurs”.

Dans le cadre d’une étude sur l’évaluation des moteurs de recherche, le professeur s’est intéressé à la pertinence des résultats de trois outils américains (Google, Yahoo et MSN) et trois français (Exalead, Voila.fr et Dir.com).

Développeur de ce dernier, le groupe Iliad vient de mettre en ligne une nouvelle version de son outil de recherche qui n’a pas pu être prise en compte dans l’étude réalisée entre le 12 et le 18 décembre 2005, précise Jean Véronis sur son blog.

Résultats médiocres

Côté méthodologie, le professeur a confié à un groupe d’élèves des recherches d’informations sur 14 thèmes généralistes (actualités, animaux, cinéma, histoire, etc.). Un thème par élève qui avait droit à cinq requêtes librement saisies, y compris dans l’usage des opérandes (guillemets, plusieurs mots, etc.). En revanche, l’étude s’effectuait en aveugle, c’est-à-dire sans que les élèves connaisse le moteur utilisé. Le professeur a, de son côté, soumis les 70 requêtes (14 thèmes x 5 saisies) aux six moteurs de recherche. Chaque étudiant devait ensuite évalué, par une note de 0 (le moins pertinent) à 5 (le plus pertinent) la qualité des résultats fournis par les outils de recherche.

Il en ressort donc que Yahoo et Google arrivent ex aequo des moteurs les plus efficaces. Suivi de MSN, Exalead, Dir.com et Voila. Bon dernier, Voila (développé par France Télécom et également exploité sur le portail de Wanadoo) affiche le plus grand nombre de liens morts (53,1 % des résultats), c’est-à-dire qui renvoient à des pages qui n’existent plus. A noter que les premiers font à peine mieux avec 28,6 % et 27,7 % de liens morts pour Google et Yahoo respectivement.

Mais le plus dommageable est que la qualité des résultats est loin d’être satisfaisante puisque qu’aucun des moteurs n’atteint la moyenne de 2,5. Si Google et Yahoo obtiennent tout juste 2,3. Voila se contente d’un médiocre 1,2/5. La pertinence des résultats sur le premier lien affiché (hors liens sponsorisés) s’avère à peine meilleure : 2,9 pour Google et 2,8 pour Yahoo. Et cela empire chez Voila qui obtient un médiocre 0,5.

Une utilisation de base

Yahoo et Google sont-ils si semblables pour autant? Rien n’est moins sûr dans la mesure où “il est possible que de meilleurs résultats aient pu être obtenus avec des requêtes formulées de façon différente, avec de meilleurs mots-clés ou un usage plus approprié des guillemets par exemple”, précise le coordinateur de l’étude. Mais son but n’était pas de mesurer la puissance des moteurs à travers une exploitation poussée mais bien d’évaluer leur utilisation par des internautes de base.

Du coup, la question sur la préférence explicite de Google par les internautes reste sans réponse. “Rien dans cette étude ne permet d’expliquer la préférence massive des internautes pour le moteur Google, puisque, globalement Google et Yahoo ont des performances à peu près équivalentes, et se détachent de leurs concurrents”, souligne Jean Véronis. Peut-être la couleur du logo?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur