Motorola : les hauts et les bas avant d’entamer l’ère Google

MobilitéTablettes
Logo Motorola

Le niveau de vente des smartphones permet à Motorola de souffler mais la tablette Xoom peine à décoller, observe-t-on au troisième trimestre 2011. Avant de passer dans le giron de Google, la firme télécoms réduit un peu son effectif.

En pleine procédure de rachat par Google, comment se comporte Motorola Mobility ?

Au cours du troisième trimestre 2011, la firme télécoms américaine affiche un chiffre d’affaires qui a augmenté de 11% à 3,3 milliards de dollars.

Elle a essuyé une perte de 32 millions de dollars sur la période (c’est mieux que que la même période de l’exercice précédent avec une perte nette de 34 millions de dollars).

On trouve les éléments les plus intéressants sur le front de la réorganisation dans la perspective du rapprochement avec Google et des produits.

Sachant que plusieurs autorités de régulation antitrust ont fait savoir qu’elles allaient scruter cette opération de concentration : Etats-Unis, Europe, Canada, Chine, Israël, Russie, Taïwan et Turquie.

Une assemblée générale extraordinaire est prévue le 17 novembre pour approuver la fusion avec Google, peut-on lire dans le communiqué financier.

De manière connexe, on apprend via un document déposé à la SEC que Motorola compte supprimer 800 postes pour économiser 31 millions de dollars (sachant que l’effectif global serait de 19 000 collaborateurs).

La vente des smartphones Android constituent le segment le plus dynamique pour Motorola : 4,8 millions d’unités écoulées (+26%).

Le chiffre d’affaires réalisé sur ce type de produits s’élève à 2,4 milliards de dollars (+20%).

Le fabricant peut compter sur les modèles Atrix (la deuxième version est encensée), le Droid 3 et le tout nouveau Razr nouvelle génération ultra-fin.

En tout, c’est un volume de 11,6 millions d’appareils mobiles estampillés Motorola qui ont été écoulés.

Mais la tablette Xoom sous Android Honeycomb est loin de réaliser les performances de l’iPad d’Apple : la proportion de vente est anecdotique (100 000).

Motorola poursuit ses efforts pour intégrer la 4G LTE dans ses terminaux (notamment à travers un upgrade pour la Xoom).

Sur le marché des équipements pour réseaux domestiques (décodeurs, passerelles IPTV), le chiffre d’affaires de Motorola baisse de 10% (825 millions de dollars).

La firme télécoms annonce des nouveaux accords dans le monde : Verizon (adoption de la plate-forme logicielle 4Home), extension du partenariat IPTV en Russie avec Vimpelcom, vidéo à la demande en Chine avec Henan Cable…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur