Motorola met du méthanol dans ses batteries

Mobilité

Des chercheurs des laboratoires Motorola ont présenté cette semaine un nouveau type de batterie destiné aux téléphones et ordinateurs portables. Ces piles utilisant du méthanol liquide augmenterait considérablement l’autonomie des produits d’informatique mobile.

En collaboration avec des chercheurs du Los Alamos National Laboratory, des équipes de recherche et développement de Motorola ont conçu une nouvelle génération de batteries pour appareils électroniques portables. Fonctionnant avec du méthanol combiné à de l’oxygène, ces piles permettraient de multiplier par dix l’autonomie des téléphones et autres assistants de poche. Le principe de fonctionnement est assez simple: la pile comporte un petit réservoir de méthanol rechargeable, un combustible non explosif qui, une fois mélangé à de l’oxygène, produit de l’électricité basse tension. Ce courant est par la suite convertit en une tension supérieure par un circuit intégré afin de pouvoir alimenter les appareils. Double avantage de cette technologie, son faible coût à produire et la possibilité pour les utilisateurs de pouvoir recharger le réservoir de méthanol avec des cartouches vendues séparément. Pour plus de renseignement sur cette technologie, un livre blanc comportant tous les détails techniques est disponibles sur le site du Los Alamos National Laboratory.Pour en savoir plus : Los Alamos National Laboratory


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur