Motorola scinde ses activités en deux

Mobilité

Les pôles Mobile Devices et Broadband and Mobility Solutions sont transférés dans deux structures business indépendantes. Pour faciliter des cessions ?

Motorola vient de prendre un virage stratégique en scindant ses activités en deux entités indépendantes : terminaux mobiles d’un côté (Mobile Devices) et Haut débit et solutions mobiles (Broadband & Mobility Solutions) de l’autre. Un choix qui vient d’être entériné par le conseil d’administration de Motorola à la suite d’une évaluation structurelle destinée à mettre en avant les points forts et les points faibles de l’équipementier télécoms américain.

“Le fait de créer deux compagnies leaders va faciliter la flexibilité, des structures de capital plus affinées et un management avec des objectifs plus ciblés”, déclare Greg Brown, CEO de Motorola, cité dans le communiqué de presse. La séparation des deux pôles deviendra effective en 2009, si l’opération arrive à son terme.

L’entité business orienté Mobile Devices business aura pour mission de poursuivre l’activité produits et technologies liées aux terminaux mobiles grand public, tout en exploitant la propriété intellectuelle inhérente. On devrait y retrouver les volets design, productions et ventes de téléphones mobiles.

La partie Broadband & Mobility Solutions business inclut les solutions professionnelles de mobilité, celles dédiées à la sécurité publique et gouvernementale, ainsi que le segment business “Home and Networks”. Elle couvrira donc le volets réseaux sans fil et insfrastructures IP dans son ensemble, ainsi que les services dédiés (voix et données).

Pour se désengager plus facilement des téléphones portables ?

Motorola est sous pression actuellement. En particulier à cause de “l’activisme” de son deuxième principal investisseur : le raider Carl Icahn, qui détient 6,4% du capital de la firme télécoms. On apprenait justement hier qu’il avait initié une action en justice devant un tribunal de l’Etat du Delaware pour forcer la direction de l’équipementier à diffuser des documents d’orientation stratégique. L’annonce du jour devrait apaiser ses vélléités.

L’emergence de grands segments business indépendants a l’avantage de faciliter des cessions si besoin est. La direction de Motorola ne cache qu’elle a étudié des pistes pour céder ses activités dans la téléphonie mobile grand public, qui a du mal à résister à des concurrents plus innovants comme Samsung ou Nokia. Le groupe télécoms devrait en dire plus à l’occasion de l’assemblée générale des actionnaires qui se tiendra le 5 mai prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur