Motorola Xoom : un démarrage qui laisse perplexe

CloudMobilitéOS mobilesTablettes

Motorola Mobility a mis sur le marché 250 000 tablettes Xoom sur le marché. Mais le niveau de ventes finales déçoit.

Cela se confirme : la tablette Motorola Xoom a du mal à percer. Et les ventes pourraient se révéler décevantes depuis le démarrage commercial survenu le 24 février.

Lors de la publication trimestrielle de ses résultats financiers survenue fin avril, Motorola Mobility a précisé que 250 000 unités de la Xoom ont été distribués mais il s’agit d’alimenter les circuits de distribution de la tablette.

C’est en dessous des prévisions et les analystes considèrent que les ventes finales ne suivent pas : on évoque une fourchette 25 000 (pour les plus pessimistes) – 125 000 (pour les plus optimistes).

Rien à voir avec l’effet iPad d’Apple lors de sa sortie aux Etats-Unis en avril 2010 (un million d’unités écoulées en un mois).

Motorola Xoom est la première tablette fonctionnant avec le système d’exploitation Android 3.0 (Honeycomb) de Google.

Le fabricant de téléphones américains affiche son intention de vendre entre 1,5 à 2 millions de Xoom d’ici la fin de l’année. Tout en dévoilant d’autres modèles de tablettes.

Les performances de Motorola Mobility (issu d’une scission en deux du groupe télécoms historique) se révèlent meilleures sur le front des smartphones.

Le fabricant américain a écoulé 4,1 millions de smartphones au cours du dernier trimestre.

La société, dirigée par Sanjay Jha, compte accentuer la promotion en Europe : Allemagne, France et Royaume-Uni.

Dossier spécial : Tablette : qui veut détrôner l’iPad ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur