Mozilla délie sa bourse pour l’open source

Data-stockageEntrepriseLevées de fonds
mozilla-projets-open-source
3 2

Dans le cadre de sa politique de soutien financier à l’open source, Mozilla investit 533 000 dollars dans une première sélection de 7 projets.

Fin octobre, Mozilla formalisait son programme de soutien à l’open source en débloquant une enveloppe d’un million de dollars destinée à financer une sélection de projets liés ou non à ses propres offres.

La communauté avait été sollicitée pour élaborer une première liste qui devait être annoncée au plus tard le 12 décembre 2015.

C’est chose faite, avec un peu moins de projets qu’initialement envisagé : 7, contre 10 attendus, pour un financement total de 533 000 dollars.

Conformément à la feuille de route, cette première vague se concentre sur des technologies en relation directe avec les outils Mozilla.

La plus grosse dotation (200 000 dollars) est accordée à Bro, un outil de surveillance réseau que la fondation exploite dans son système anti-intrusions, comme le note Silicon.fr.

Le framework de développement Web Django décroche quant à lui 150 000 dollars. C’est deux fois plus que pour Mercurial, système de gestion distribuée du code source mis en oeuvre sur mozilla-central.

Sous la barre des 50 000 dollars, on trouve Read The Docs (mise en place et hébergement de documentations ; 48 000 dollars), Discourse (système de gestion de forums en ligne ; 25 000 dollars), CodeMirror (outil Web d’édition de code source ; 20 000 dollars) et Buildbot (build et intégration continue ; 15 000 dollars).

Le prochain round de financement pourrait être lié à la sécurité, y compris à travers les outils d’audit et les efforts proposant d’améliorer le niveau de protection de projets dont la surface d’attaque est particulièrement élevée – typiquement, les serveurs Web.

Mozilla pilote, en parallèle, un autre programme en faveur de l’open source : l’Open Software Patent License Agreement. Dans le cadre de cette initiative, la fondation s’engage à acquérir et à déposer des brevets qui seront ouverts gratuitement aux porteurs de projets tout en les protégeant des litiges de propriété intellectuelle.

Crédit photo : hin255 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur