Mozilla filialise Thunderbird au nom d’une alternative crédible à Outlook

Cloud

La filiale Mozilla Messaging se concentrera sur le développement du client de messagerie Thunderbird.

Le projet et nom de code MailCo vient de prendre forme. La Fondation Mozilla a officiellement créé, ce mardi 19 février 2008, Mozilla Messaging Inc,. Un chantier qui avait été annoncé en septembre 2007.

Filiale à 100 % de la Fondation Mozilla, Messaging est dédiée au développement du client de messagerie Thunderbird, laissant ainsi à l’autre filiale de la fondation, Mozilla Corporation, le soin de se concentrer sur les développements de Firefox.

Messaging sera dirigé par David Ascher, PDG, et Christopher Beard, vice-président et directeur général des laboratoires Mozilla. Marten Mickos, PDG de MySQL AB, les rejoint au sein du conseil d’administration. Ils dirigeront une poignée de développeurs internes et animeront la communauté de contributeurs dédiés à Thunderbird.

Une alternative à Outlook

La nouvelle entité se concentrera dans l’immédiat sur le développement de Thunderbird 3. La prochaine version du client de messagerie open source emblématique intégrera l’agenda Lightning (soutenu par Sun Microsystem, le projet est disponible sous forme d’une extension) et offrira de nouvelles fonctionnalités de recherche.

Son interface sera remaniée afin d’améliorer son usage et sa configuration. Plus ouvert que jamais, le code de l’application devrait être corrigé pour faciliter le développement et l’intégration de modules tiers. L’objectif est clair : s’inscrire comme une alternative crédible et ouverte à Microsoft Outlook, notamment en dépassant la limite des fonctions courriel pour une vision plus globale de la communication sur le long terme. Thunderbird 3 devrait être livré pour la fin de l’année.

L’intégration de Lightning dans Thunderbird pourrait cependant mettre un terme à Sunbird, l’autre projet de calendrier autonome de Mozilla. Son avenir dépend maintenant de la bonne volonté des développeurs et contributeurs qui souhaiteront maintenir le projet. Mozilla Messaging promet cependant “de les aider dans cet effort“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur