Mozilla Firefox 3 se mue en RC1

Cloud

Le navigateur alternatif fait son apparition en release candidate, dernière version de test avant la finale… si tout va bien.

Quelques jours après la ‘nightly’, la version release candidate 1 (RC1) officielle de Firefox 3 est disponible pour Windows, Mac OS X et Linux en pas moins de 45 langues depuis ce week-end. Rappelons que, proche de la version finale, la RC reste une version de test suffisamment stable pour la proposer au plus grand nombre afin de déceler les derniers bugs. D’ailleurs, la compatibilité des extensions de Firefox 2 n’est pas garantie.

Si aucune erreur de programmation majeure ne vient ternir la qualité du navigateur de Mozilla, Firefox passera en version 3 finale. “Mais […] l’expérience prouve que la première RC n’est presque jamais la bonne, compte tenu de la complexité d’un logiciel tel que Firefox“, prévient Tristan Nitot sur son blog. Le président de Mozilla Europe pense qu’il y aura probablement une RC2 voire une RC3. Firefox 2 avait effectivement connu 3 versions release candidate avant sa sortie finale en octobre 2006.

Pas d’évolution majeure à signaler depuis la bêta 5. La RC1 de Firefox 3 se distingue de la précédente mouture par une nouvelle approche graphique, notamment avec Windows Vista. Bibliotheque (ex Places), le module de gestion des marques-pages et historique de navigation, hérite désormais du design noir glacé propre à Vista. D’autre part, le module de téléchargement retrouve son bouton d’effacement de la liste en plus des options de recherche. Il autorise désormais la sélection de plusieurs fichiers en téléchargement afin d’agir simultanément sur eux (visite du site source, copie du lien Internet, ouverture du dossier de stockage, etc.).

Trois fois plus rapide que Firefox 2

Signalons également la disparition en standard de l’objet DOM Inspector. Celui-ci est désormais disponible sous forme d’une extension. Un choix justifié par l’usage de l’outil essentiellement destiné aux développeurs et qui pourrait générer de la confusion auprès du grand public. Enfin, la documentation ne sera plus proposée localement mais en ligne. Un bouton permettant d’outrepasser l’avertissement en cas de visite d’un site déclaré comme infectieux a finalement été ajouté.

Mais cette RC1 permet surtout de confirmer ce qu’avance la Fondation depuis le début du développement de la version 3 : la rapidité de traitement des pages. Selon le site spécialisé MozillaLinks.org, l’exécution du Javascript de Firefox 3 serait trois fois plus rapide que sous Firefox 2. Une optimisation qui profitera aux pages applicatives sous Ajax comme Gmail, Document et tableur, Zoho Office, etc. Et la gestion de la mémoire connaît par ailleurs des améliorations notables.

A noter enfin l’apparition d’une option permettant de faire de Firefox le navigateur par défaut du système dès l’installation et non plus au lancement. Ce qui augure de la confiance que porte au navigateur alternatif l’éditeur face au principal concurrent Internet Explorer et au potentiel Safari dans sa version 3.1 présentée comme 1,7 fois plus rapide que Firefox.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur